Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Flair pistage et détection
L'olfaction du chien au service de la police scientifique 15/12/2011 [Lu 907 fois]
L’olfaction du chien au service de la police scientifique

C’est la Hongrie qui est à l’origine de cette utilisation, il y a une trentaine d’années.
 
En France, le fondateur de la police scientifique est Alphonse Bertillon (1853-1914), un français qui incite à conserver les caractères physiques (anthropométrie et empreintes digitales) des suspects sur une fiche signalétique.

La police scientifique est créée en 1985, elle est installée depuis 1996 à Ecully dans la banlieue de Lyon (on trouve des laboratoires à Lille, Lyon, Marseille, Toulouse et Paris), elle utilise les recherches scientifiques les plus avancées pour établir les preuves de culpabilité ou d’innocence d’un suspect. L’odorologie est utilisée en France depuis 2003, elle a été validée par Interpol en 2002.

Les techniciens de la police scientifique vont recueillir les molécules odorantes sur des supports qui les contiennent : verre, tissu, bois, métal… à l’aide de bandes de coton, elles sont ensuite recouvertes de papier d’aluminium pour être conservées, puis placées dans des bocaux stériles qui sont déposés dans une odorothéque (on peut dire également « osmothèque », de osmé, en grec l’odeur) où elle pourront être conservées une dizaine d’années (l’idéal c’est dans des flacons en verre stérilisés dont on a au préalable chassé l’oxygène au moyen d’un gaz plus lourd que l’air, l’argon, et dans des caves à l’abri de la lumière maintenue à 12°C).

Plus tard lorsqu’un suspect est arrêté, il devra imprégner une bande de coton durant 15 minutes qui sera déposée dans un bocal stérile. On place alors le chien face à 5 bocaux avec dont l’un d’entre eux, le tissu imprégné, en moins de 5 secondes il est capable de désigner celui du suspect.


 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.