Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Flair pistage et détection
Questions sur le flair du chien 24/04/2012 [Lu 1471 fois]
QUESTIONS SUR LE FLAIR DU CHIEN

Joseph ORTEGA

Les 3 sens chimiques du chien ?
-        
L’olfaction
-        
Le goût
-        
La sensibilité de la peau

 Comment doit être l’odeur idéale ?
Des particules chimiques volatiles, de faible poids moléculaire, hydrosolubles pour atteindre les cellules sensorielles à travers le mucus, liposolubles pour ne pas être repoussées.

-
         Volatile
-        
Hydrosoluble (soluble dans l’eau)
-        
Liposoluble (soluble dans l’huile)

Autre dénomination de l’appareil olfactif du chien ?
-        
Appareil de détection à l’échelon moléculaire

Est-ce que la couleur du pelage peut influer sur le nez du chien?
la capacité olfactive varie selon sa couleur qui se reporte sur la pigmentation de la muqueuse olfactive, les chiens à robe sombre ont une meilleure olfaction. Pour les albinos, anosmie partielle ou totale.

Combien d'odeurs différentes le chien peut-il capter?
Le chien serait capable de discriminer 250 000 combinaisons d’odeurs différentes créées à partir des 7 odeurs primaires : camphré, putride, piquant, musqué, fleuri, éthéré.


Trajet de l’odeur jusqu’au cerveau ?
-         Molécule chimique gazeuse
-        
Influx nerveux
-        
Cils et mucus
-        
Nerfs olfactifs
-        
Cerveau

Combien de neurones récepteurs ?
-        
10 millions qui se renouvèlent constamment

Durée de vie des neurorécepteurs ?
-        
100 jours

Durée de vie des cils olfactifs ?
-        
24 heures

Combien de molécules atteignent la muqueuse sensorielle ?
-         7 % de celles qui entrent dans les fosses nasales

Vitesse de l’odeur ?
-        
1 litre/seconde lorsqu’il sent
-        
10 litre/seconde lorsqu’il renifle

Caractéristiques d’une molécule odorante ?
-        
Elle doit faire entre 17 et 3000 daltons (unité de masse des atomes)

En combien de temps capte-t-il une odeur ?
-         La sensation olfactive se fait en 0 ,5 secondes

Quelle est la meilleure hygrométrie pour le flair ?
-         50 à 90 %

En combien de temps va-t-il identifier une odeur ?
-        
Au bout de 500 mètres environ sur une piste
-        
Par une odeur de référence

Qui a le meilleur nez, mâle ou femelle ?
-        
C’est la femelle, on pense que c’est dû aux œstrogènes. L'injection d'hormones mâles (testostérone) augmente la capacité olfactive chez les mâles, la castrtion la diminue

La castration ou stérilisation agit-elle sur le flair ?
-        
Elles diminuent l’acuité olfactive en théorie pour le chien de piste mais pas pour le chien de détection où le travail est plus simple.  Aux Etats-Unis, parmi 96 chiens déployés lors des attentats terroristes du 11 septembre 2001, 54 soit 56% étaient des mâles, dont 36 castrés, 42 soit 44% des femelles, dont 39 stérilisées…


La couleur de la robe agit-elle sur le flair ?
-        
Les chiens à robe sombre ont une muqueuse olfactive bien pigmentée, donc plus efficace

En combien de temps en moyenne la fatigue sensorielle intervient-elle ?
-        
Tout dépend du terrain, des conditions climatiques, du temps d’intervention, etc. On compte 20 mn environ

De quand datent les chiens sanitaires ?
-        
Les égyptiens utilisaient déjà des chiens de Numidie pour rechercher les blessés, après un combat
-        
En France les premiers furent mis en fonction en 1895 par le Dr Bichelonne et le capitaine Tolet


   Chien de piste au moyen age (gaston Phébus)

Les premiers chiens de décombres ?
-        
A Londres durant la seconde guerre mondiale
-        
En 1954, aux USA, Allemagne, Suisse
-        
En France, le 25 septembre 1979, à Briançon, par François Rostolland

Les premiers chiens d’avalanche ?
-        
En Suisse avant la seconde guerre mondiale, un chien va retrouver son jeune maître enseveli, le début du chien d’avalanche
-        
En France à partir de 1970, grâce à Jacques Bouteloup, du club d’Annecy

Les premiers chiens de piste ?
-        
Au IVème siècle avant notre ère, par Philippe de Macédoine en guerre contre les Thraces
-        
En 230 avant notre ère par le consul Pomponius Matho en guerre

Comment fonctionne la truffe pour capter les odeurs?

Truffe et narines sont mobiles pour élargir le champ olfactif. Lorsqu’il respire l’air passe dans la partie inférieure des cavités nasales vers le larynx, la trachée et les bronches, une très petite parte de l’air parvient dans la partie des cavités nasales où sont les cellules réceptrices.
C’est en reniflant par courtes aspiration rapides (pour créer un courant d’air) que l’air passe par les narines alors que la gueule reste fermée. Ce qui permet d’augmenter la concentration des molécules olfactives qui seraient plus diffuses si elles étaient mélangées avec d’autres molécules présentes dans l’air.
Lorsque le chien renifle, les molécules chimiques sont dirigées vers les parties postérieures (profondes) des cavités nasales et se déposées sur la muqueuse épithéliale constituée de cellules réceptrices sensorielles. Il faut que les molécules odorantes en phase gazeuse entrent en contact avec le mucus avant d’atteindre les membranes réceptrices, une truffe humide favorise cela.

-
Qu’est-ce que l’organe voméro-nasal ?


Appelé également organe de Jacobson, il est situé sous le palais osseux de la cavité nasale, son ouverture est dans la cavité buccale, derrière les incisives de la mâchoire supérieure. Un système olfactif supplémentaire fait également de cellules réceptrices sensorielles qui sert à reconnaître les odeurs de l’espèce (phéromones).
Un mode de communication chimique qui n'a pas besoin d'apprentissage. 

En fonction de son état physique ou émotionnel le chien peut les émettre.

Pour l’utiliser, le cheval ou le chien vont faire une mimique Flehmen qui consiste à relever la lèvre supérieure pour capter les molécules odorantes. Chez le chien cela consiste surtout à relever la tête et à un claquement de langue vers la voute du palais avec un froncement du museau, pendant ce temps il interrompt sa respiration. On peut le constater lorsqu’il renifle l’urine d’un congénère ou qu’une chienne en chaleur passe à proximité, également lorsque des congénères émettent des signaux d’alarme (visite chez le vétérinaire où certains laissent des odeurs de stress).







 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.