Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
L'APPRENTISSAGE CHEZ LE CHIEN 29/01/2007 [Lu 3463 fois]

 
–Le conditionnement est la base de l'apprentissage chez le chien. –II n'y a pas de méthodes


miracles. A chaque chien une
application.


–Chaque chien a sa personnalité, son tempérament, il est unique. –Le milieu et les expériences vécues,

influent sur les réactions
aux signaux.


 

 



–Le maitre doit posséder une compétence et la motivation nécessaire.

–L'éducation confirme la hiérarchie, la dominance du maitre, une complicité directrice.
-L'apprentissage est un système de traitement et d'assimilation des informations.

- L'apprentissage, c'est l'adaptation au milieu.
- Les réactions qui se manifestent, appartiennent obligatoirement au monde moteur de l'animal.
- En fonction des réponses reçues de l'environnement, le sujet acquière une expérience.
- Ce qui est agréable augmente le besoin de recommencer de manière plus intense.

- Pendant l'apprentissage, les stimulations jouent un rôle essentiel:
   elles provoquent l'activation des groupes cellulaires nécessaires a la fonction.
    - Lors des entrainements, on termine toujours la séance par l'exercice que le chien apprécie le plus.  

     Ainsi,on renforce le
plaisir de travailler pour la prochaine fois.

    - II y a un double bénéfice. Dune part les connaissances acquises pour leur utilisation propre,      

     d'autre part le fait qu'elles vont favoriser de nouvelles connexions, donc de nouveaux apprentissages:


 -
Plus le sujet apprend, plus il est apte à apprendre.

 - Plus il y aura d'apprentissages, plus il y aura de richesses synaptiques (plus les apprentissages seront  

    facilités).
C'est le processus de contraction et d'assimilation dune réponse nouvelle, processus qui correspond a une demande d'ajustement du comportement.
Pour qu'il y ait apprentissage, il faut que le comportement élaboré, face a une situation donnée, soit relativement durable. 11 doit y avoir stabilité comportementale.
Rôle de l’activité cérébrale ou intégration neurohumorale
Le développement du système nerveux dépend en grande partie des stimulations reçues à l’étape chiot.
II existe dans le cerveau, des centres nerveux particuliers, responsables de conduites spécifiques diverses en relation avec d'autres structures nerveuses.
II ne faut pas négliger le rôle des hormones qui sont libérées sous l'action d'un stimulus particulier:
     - Extérieur (allongement du jour au printemps).
     - Social (partenaire sexuel).
     - Interne (autre hormone ou commande nerveuse).

Chez le chiot, la maturation du cerveau pour la mémorisation ne survient que vers 6-8 semaines (fin de sa construction).
Le dressage agit sur la biochimie des neurones, augmente la synthèse des enzymes du neurone. L'A.R.N. (Acide Ribonucléique) peut augmenter de 20 à 30% en situation d'apprentissage. (KIM BLE)
Hérédité comportementale

Les comportements sont rarement dus à un gène unique. En dehors des gènes des parents qui transmettent leurs caractères, il y a apparition de nouveaux caractères avec intervention de gènes mineurs par mutation, croisement, recombinaison génétique.
Les gènes vont affecter l'individu sur ses capacités par modification de l'anatomie, de la physiologie, des systèmes endocriniens. Interactions biochimiques = influences sur le tempérament.  Le tempérament est sous l'action de la génétique et du milieu.

La pression de sélection du milieu fait apparaitre des traits, comportementaux variables (aboiement, course).



- 11 existe des aptitudes générales à l'espèce.

- Des variations raciales pour certains traits de caractère.

- Des aptitudes transmises par des lignées.

- Des caractéristiques liées à l’individu.

Selon SCOTT et FULLER, l’émotion affecte considérablement le comportement social du chien.
Selon CAMPBELL, 5 groupes génétiques:

- Très excitable: coléreux, hyperactif.
-
 Excitable: actif, confiant, inconscient.
-
Equilibré: posé, assuré.
-
Déprimé: flegmatique, réservé, stoïque.
-
Très déprimé: léthargique, raide, replié,

L’information concernant un comportement  est codée sur les gènes, elle doit se transformer en comportement; pour cela, une maturation est nécessaire.
La prédisposition est une consigne au Niveau des gènes qui signale ce qu'on doit acquérir a un certain moment du développement, pour achever un comportement. Ces stratégies de comportement sont limitées par l’environnement de l’animal.
PERFORMANCE =
INNE :
-          Moyenne des performances pour l'espèce.
-          Moyenne des performances pour la race.
-           Moyenne des performances pour le père
-          Moyenne des performances pour la mère.
+ ACOUIS:
- Influence de la mère jusqu'au sevrage.
- Influence des chiens adultes présents dans l'élevage.
- Influence du milieu depuis la naissance (aire d’éveil),
- Influence du groupe humain (éleveur)         Méthode Naturelle
- Influence du  maître et du groupe familial.
- Influence des méthodes employées (entrainements et apprentissages)
- Influence du Club (structures) et compétences des éducateurs

Les quatre processus d’apprentissage :
-Processus d’attention
-Processus mnésique
-Processus de reproduction motrice
- Processus de motivation
Le futur chien se fait durant une période qui va de plus ou moins 6 à 8 semaines d’âge, jusqu’à plus ou moins 6 mois.
C’est l’étape de construction de la personnalité.
Le test de comportement
Il doit être simple et rapide (5 minutes maximum)
La mesure des émotions et les comportements qui en découlent doivent apparaître rapidement et être compréhensibles par tous, maître ou spectateur non averti !
Un test c’est un déséquilibre dans une situation qui provoque chez le chien une émotion, celle-ci peut être quantifiable par le comportement adopté : poil hérissé, queue rabattue, tremblements, regards fuyants, se « coller » contre le maître, chercher à s’enfuir, ou bien, montrer de la curiosité , tenter de rentrer dans le jeu, être indifférent, etc.
Tout ce qui est agréable est dynamogénique : accroissement d’énergie, suractivité organique et mentale, curiosité, désir de participation.
Tout ce qui est désagréable entraine la diminution ou la désorganisation des forces vitales : inhibition, fuite, menaces, agressivité en distance critique.
La réaction de l’animal dépendra :
-Des dispositions internes du sujet
-De facteurs conditionnels
-De l’efficacité des stimuli déclencheurs qui doivent être adaptés à la moyenne de la race, ni trop forts, ni trop faibles !
Les facteurs essentiels à mettre en évidence :
-          Equilibre caractériel
-          Sociabilité avec les personnes étrangères
-           Sociabilité avec les congénères
-          Résistance au stress
-          Courage
-          Rapports maître-chien
-          Goût du jeu
-          Curiosité
-          Retour au calme après excitation
 


 - - Influence du milieu depuis la naissance (aire d’éveil), - et apprentissages)-
 - - Influence du milieu depuis la naissance (aire d’éveil), - et apprentissages)-
 
- - Influence du milieu depuis la naissance (aire d’éveil), - et apprentissages)-

 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.