Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
ETHOLOGIE DU CHAT 21/12/2012 [Lu 589 fois]
LE CHAT


Chat : Du latin Catus Ve siècle

·        1ère Exposition féline à Londres : 25 races (1871)
·       
Aujourd’hui                  400 Millions dans le monde
   42 Millions en Europe
     8 Millions en France (2% de race)

·        F.I.F.E. : Fédération Internationale féline d’Europe (1949)
·       
1ère Exposition féline en France (1946)
·       
Chat haret : souche domestique mais indépendant de l’homme
·       
Chat errant : vit à l’extérieur mais revient de temps en temps chez l’homme
·       
Chat sauvage : félis silvestris (10Kg – pelage tigré-territoire de 50 ha-jamais domestiqué)
·       
Chat domestiqué : dépendant de l’homme

Eleveur ( loi du 6 janvier 1999) : « l’activité consistant à détenir des femelles reproductrices conduisant à la vente d’au moins deux portées par an ».


-         Société française de félinotechnie
-         Livre officiel des origines félines
-         Fédération féline française
-         Société centrale féline française
-         Association nationale des cercles félins de France
-         Association internationale féline
-         Fichier national félin


Généralités


-         Squelette
·        Colonne vertébrale de 51 vertèbres, très flexible
·        Cage thoracique 13 paires de côtes
·        Boîte crânienne arrondie
·        Digitigrade 5 doigts à l’avant – 4 doigts à l’arrière


-        
Musculature
500 muscles pour courir et bondir (40km/h)
-         Coussinets élastiques
-         Griffes acérées et rétractiles
-         Dents 30 : 12 incisives – 4 canines – 14 prémolaires et molaires Dents de lait 2 sem à 7 mois
-         Peau élastique, résistante, imperméable
Peu de glandes sudoripares (pattes)
-         Poil et sous-poil (mue au printemps)
Vibrisse (moustache et sourcils) : détection
-         Poids 4 Kg environ
-         Langue rêche : papilles cornées
-         Mamelles : 8

-         Les sens

·        L’ouïe : pavillon 27 muscles
Ultrasons 60.000 HZ – n’aime pas les aigus
·        La vue
Globes oculaires volumineux (5 cm3)
Pupilles fendues
Bâtonnets et cônes
Tapis réfléchissant et cellules
Champ visuel : 287°
6 couleurs et 25 nuances de gris
Détecte mieux ce qui bouge
Voit à 20 cm
·        L’olfaction
Macrosmatique : 67 millions de cellules olfactives
Organe de Jacobson
Pistage et détection – phéromones – marquage
·        Le toucher
Récepteurs sensoriels (pression, température, douleur)
Moustaches – pattes – derme
·        L’équilibre : oreille interne
Descente d’un tronc en marche arrière
Survie chute + 18m = 65 Km/h





Le Territoire


Dans la nature c’est 1 solitaire – Chat Haret : 60 ha

Domestiqué : relation de voisinage, évite le contact si possible
-         Les territoires : lieux réservés à l’individu
·        Peuvent varier en fonction : Âge, Santé, Etat physique
·        Mâle entier – Castrés et femelles- nombre d’individu – environnement
·        Le Territoire est composé de « champs » et de zones de connections selon l’activité :
° Chasse
° Nutrition
° Repos
° Ensoleillement
° Elimination
° Sport et jeu


° Agression
-         Distance de fuite : (2 à 3 m)
-         Distance critique (1,50m)
-         Distance d’une relation neutre. Il admet une relation, ni conflictuelle, ni amicale ( 60 cm)
-         Distance d’une relation amicale – contacts sociaux : échanges, léchages, émissions sonores.
·        Il n’y a pas 1 Territoire mais des zones différentes. Les affrontements ont lieu dans les champs d’isolement et ceux de passage (routes et chemins)

Le premier arrivé à priorité.
 
Il n’y a pas de hiérarchie fixe :
·        Le dominant (queue relevée, monte mâles et femelles)
·        Les autres individus avec des rapports fluctuants.

Comment indiquer son Territoire


- La communication visuelle

Attitudes corporelles

- menaces             ° regard fixe, pupille contractée, oreilles dressées
 
   Offensives                  ° corps de face prêt à bondir
-         menace défensive : regard fixe, oreilles couchées, corps de flanc, dos arqué, queue verticale ou en S, poil hérissé (marche en crabe)
-         soumission passive : Accroupi ou couché en sphinx, oreilles sur le côté ou en arrière (femelle en chaleur, mâle hors territoire)
-         approche amicale : queue verticale, pupille dilatée, regard et oreilles ver l’autre
-         jeu : Se rouler sur le dos, course avec la queue en V vers le bas, dressé sur postérieur avec mouvements des antérieurs.

La communication olfactive


Les phérormones : substances chimiques volatiles

·        glandes cutanées : menton, bouche, oreilles, tempes, queue, pattes
·        glandes anales
·        Salive
·        Urine

Phéromones
-         Territoriales
-         D’alarme et d’espacement
-         D’identification (identifier et apaiser)

L’olfaction des hormones :

                                      Organe vomero-nasal de Jacobson : Flehmen

Le marquage territorial


·        Par l’urine : lieu de passage et champs
Déclenché par : excitation, émotion, sexualité, intrusion territoriale
Miction : debout, queue verticale et tremblante, jet horizontal

·        Par les griffes : un peu partout ainsi que sur les objets, surtout si émotion (rideaux, tapisseries !)
    Lacérations verticales, signal visuel et olfactif

Le marquage d’identification


En frottant sa tête, entre menton et oreille

Phérormone : 40 composants  chimiques, dont 13 communs à tous les chats
Sur les lieux de passage et champs d’activité
Elle calme et réduit le marquage urinaire de 89% en 7 jours
Réduit marquage par griffades, aide à se restructurer (déménagement)
La synthèse de phérormones a donné : Feliway R.

Le marquage d’alarme :
Stress

·       
Glandes anales et coussinets plantaires

Quand marquer ?

-         Territorial
-         Nouveau chat dans le quartier
-         Visiteurs, autres animaux, autre chat dans la maison
-         Chaleurs des femelles
-         Puberté et maturité sexuelle
-         Nouvel objet
-         Dominance hiérarchique : chat, animaux, homme
-         Déménagement : nouveau lieu
-         Emotion, stress







 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.