Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
ERGOTS Pattes arrière 31/03/2013 [Lu 5060 fois]


QUESTION DOUBLE ERGOT


J'ai un chien de berger qui possède des ergots aux pattes arrières ; on me dit que c'est un signe de pureté de race et que mon chien est très proche des canidés sauvages. Je sais que certaines races doivent avoir cette particularité. Pouvez-vous me renseigner plus complètement ?

REPONSE J. ORTEGA


 


 


Il est vrai que chez les chiens de bergers français, les ergots postérieurs simples ou doubles sont souhaités ou exigés selon la race (Briards, Beaucerons). En fait, il n'ont aucune utilité fonctionnelle et représente même une gêne pour la marche, due au frottement, ce qui peut engendrer le panardisme (marche en écartant les postérieurs), ainsi que des blessures pour les chiens de travail.


On peut parler de polydactylie, une anomalie de doigts en surnombre, basée sur des critères complètement nuls, issus de on dit, comme "mieux écraser l'les éteules des moissons", "avoir une meilleure assise pour prendre un élan", "accrocher le dos des moutons en passant dessus", "ne pas glisser sur les sols gelés". Cela vient de l'ancienne sélection paysanne n'ayant aucune part avec la réalité ou la science, comme certaines races dont la sélection était basée sur la couleur du pelage, ces chiens de bergers, il y a environ 200 ans ne pouvaient reproduire entre eux, s'ils n'avaient pas des "griffes de St Hubert". Le nom de berger de Beauce ne sera attribué qu'en 1893 lors de leur première présentation en exposition. Plusieurs personnes compétentes vont demander la suppression de ceux-ci dans le standard, on peut citer T. Dretzen qui en dépose la demande à la SCC pour les chiens de police et de travail, comme se nommaient à l'époque les clubs.


Il faut dire que les personnes qui vont mettre en valeur les deux races où les double ergots sont obligatoires sont pour la plupart des agriculteurs, on peut citer ceux qui firent le premier standard du beauceron en 1897, qui sera confirmé en 1911: M. Menault, inspecteur général de l’agriculture ; M. Milne Edwards, directeur du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris ; M. Bédard, M. Brandin, M. Bizouerne, M. Triboulet, M. Rousselle, agriculteurs et possédant des troupeaux importants et renommés ; M. Dechambre, professeur de zootechnie ; M. Teyssandier, vétérinaire du marché aux bestiaux de la Villette ; M. Sevrette et M. Boulet, éleveurs.


Question posée et réponse: « si, dans des lieux complètement différents comme la Savoie, le Massif Central ou les Landes où des bergers, des cultivateurs, possèdent des chiens de race indéterminée pour garder et conduire le troupeau, on pose la question "lorsque que vous voudrez garder un nouveau chien sur quoi vous baserez-vous pour le choisir", dans 60% des cas la réponse est "celui qui aura des doubles ergots"


Ces organes ataviques transmis génétiquement sont un critère de sélection qui ne devrait plus avoir cours de nos jours, surtout lorsqu'il s'agit de chiens d'utilité.
Il est bon de savoir que chez les canidés sauvages, il n'y a pas d'ergots et que la patte de derrière n'a que quatre doigts. Pour retrouver des canidés avec 5 orteils fonctionnels (et non pas flottants) aux pattes arrières, il faut remonter à un ancêtre des chiens qui vivait il y a cinquante millions d'années, le CYNODICTIS.


Il faudrait peut-être que les clubs de race reviennent à une sélection basée sur la réalité, le bien-être du chien et ses qualités au travail, en supprimant ces double ergots inutiles et handicapants.


On peut citer le cas d'un Beauceron, très proche du standard, magnifique, d'un caractère extraordinaire, utilisé comme chien visiteur® dans les hôpitaux, ayant démontré ses qualités en travail en étant parvenu en RCI 3, vivant dans une famille avec des enfants en bas âge avec qui il une énorme complicité. Le maître le présente à la confirmation, le juge lui signale qu'il ne sera pas confirmé car il manque un ergot sur l'une des pattes. A côté de lui plusieurs Beaucerons, la queue entre les jambes, tremblant de peur, seront confirmés et donc pourront reproduire. Est-ce un moyen d'améliorer une race?


 





 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.