Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Témoignage
Chien et Islam 02/04/2013 [Lu 777 fois]


Chien et Islam

par Joseph ORTEGA

Le chien est très mal considéré, on le dit impur comme le cochon (halouf), mangeur de cadavres. Un chien qui aboie près d'une maison peut être un présage de mort, la chair de chiot peut être mangée à Tanger contre la sorcellerie. Celui qui touche un chien doit se laver 3 fois les mains, celui qui boit dans le même récipient qu'un chien doit le laver 7 fois. Les anges ne rentrent pas dans une maison où il y a des chiens…

Pourtant le prophète défendait de tuer les chiens, sauf ceux qui sont l'incarnation du diable: les chiens noirs avec deux taches au-dessus des yeux (adieu Rott, beaucerons, etc.). Appelé Kleb, sauf le lévrier qui est considéré comme "le seigneur" ou "al hor" par les nomades du désert, les protégeant du mauvais œil!

Au début le Sloughi était utilisé pour la chasse à la poursuite de la gazelle « r’zalat », ou du lièvre les sables, les hauts fenouils ou les broussailles piquantes. Les cavaliers s’en servait également pour le plaisir de la poursuite contre le renard « thaleb » ou le chacal « dible », pour cela il le portait à bras, les jarrets repliés sur leurs cuisses, prêts à le lâcher du haut de leur monture pour la poursuite à vue. Ils pratiquaient aussi la chasse avec deux animaux différents ; un faucon pour repérer et faire partir la proie, un Sloughi sur le cheval pour la rattraper et la mettre à mort.

Photo : Chien et Islam par Joseph ORTEGA
Le chien est très mal considéré, on le dit impur comme le cochon (halouf), mangeur de cadavres. Un chien qui aboie près d'une maison peut être un présage de mort, la chair de chiot peut être mangée à Tanger contre la sorcellerie. Celui qui touche un chien doit se laver 3 fois les mains, celui qui boit dans le même récipient qu'un chien doit le laver 7 fois. Les anges ne rentrent pas dans une maison où il y a des chiens…
Pourtant le prophète défendait de tuer les chiens, sauf ceux qui sont l'incarnation du diable: les chiens noirs avec deux taches au-dessus des yeux (adieu Rott, beaucerons, etc.). Appelé Kleb, sauf le lévrier qui est considéré comme



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.