Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
La "Bonne Mère" pour les chiots! 30/01/2014 [Lu 652 fois]


La "Bonne Mère" pour les chiots!

Joseph ORTEGA


 


Une chienne qui doit reproduire est un facteur de soins et un modèle pour ses petits, elle doit être parfaitement équilibré, assez mature. Elle maîtrise ses comportements lors de sa gestation puis au moment de la naissance, enfin dans l'élevage de ses chiots. Durant les 2 premières semaines elle va passer son temps avec les chiots couchés contre elle, un contact mutuellement apaisant.

Elle leur apporte tous les soins nécessaires, les nourrit, les stimule et les réchauffe, dans les premières semaines de vie. Ensuite lors de la période de transition (de l’ouverture des yeux à un réflexe de sursautement positif lors d'un bruit, qui s’étend du 10-16ème au 18-21ème jour environ). Une période de maturation sensorielle et motrice. La mère par sa présence constante, leur permet de s’attacher à elle et de s’identifier à l’espèce canine. D’autre part, c’est une chienne sociable, familière avec les étrangers et qui a un rôle d'éducation très important. C’est elle qui doit corriger ses chiots quand ils ont un comportement inapproprié, c’est encore elle qui doit leur apprendre les codes sociaux canins. Elle doit avoir un comportement régulateur vis-à-vis d’eux en contrôlant leur mordillement et leur motricité, leur faisant acquérir la posture de soumission, et en débutant la hiérarchisation alimentaire.


 


-  une chienne non socialisée, que ce soit du à un mauvais élevage, à une mauvaise sélection de ses reproducteurs ou à un accident de parcours, elle ne devrait pas reproduire et si on le fait, c'est un problème qui peut être important pour ses chiots qu'elle refusera d'allaiter, chez qui elle ne stimulera pas par léchage le réflexe de miction et de défécation, qu'elle peut agresser et à qui elle transmettra ses mauvaises manières.  


 


- Les primipares sont quelquefois maladroites, l'instinct est là elle n'ont pas besoin de prendre des cours de maternité comme les humains, par contre c'est avec l'expérience qu'il deviendra optimum. Il est d'ailleurs conseillé de ne faire porter une chienne qu'à la deuxième ou troisième chaleur. Il faut savoir aussi que pour les animaux de meute c’est le fait d'observer le comportement de maternage des femelles plus âgées qui apprend aux jeunes le rôle d'une mère.


 


- Les chiennes avec qui les maîtres ont créé un hyperattachement risquent de ne pas porter suffisamment d'attention et de soins à leur progéniture, d'autant plus qu'elles vont être souvent très assistées lors de la mise bas, ne pouvant mettre en valeur leur instinct.

Un bon éleveur se contente simplement d'observer et de laisser faire, n'intervenant qu'en cas de problème (garder le naturel!).


 


- une chienne anxieuse, perturbée par l'environnement (proximité d'autres chiens dans des chenils. Enfants agités, télévision, aspirateur, etc. dans la maison), ayant un trouble du comportement peut aller jusqu'à manger ses chiots.


 


- Une mère est un modèle essentiel pour le futur caractère des chiots qui apprennent par imitation, une femelle qui a des comportements de peur, qui évitent les gens ou tout ce qui est nouveau, qui manifeste de l'agressivité…


 


- On ne doit pas retirer la mère, quelle que soit la raison invoquée (y compris pour certains éleveurs de beauté qui ont peur que cela abime les mamelles), elle doit rester avec ses chiots jusqu'à 2 mois (chez les loups c'est au moins jusqu'à 2 ans), au moment du sevrage lorsque les dents des chiots font mal, on lui offre un endroit surélevé où elle peut se mettre à l'abri lorsqu'elle le désire. Pourquoi cette présence (de même qu'il est conseillé celles de chiens adultes équilibrés de temps à autre) ceci afin qu'ils apprennent les autocontrôles de base. On ne doit pas empêcher ou punir ceux-ci, lorsqu'ils grognent, mettent les chiots au sol, les bousculent, il s'agit de comportements régulateurs pour leur apprendre deux choses importantes pour plus tard, le respect des congénères avec la morsure inhibée dès que l'autre adopte une posture de soumission, et cette posture qui permet de faire cesser une agression.


 


- une chienne qui manque d'assurance ne sera pas régulatrice, elle permet aux chiots de faire comme bon leurs semble, y compris l'agresser, des chiots brutaux dans leurs jeux qui auront du mal à acquérir l'inhibition de la morsure. On peut compenser cela avec la mise en contact d'adultes ayant des qualités de régulateurs, contrôler sans violence excessive!


 


- une chienne ayant une Hypersensibilité-Hyperactivité, un trouble du développement avec déficit des autocontrôles, une hyperactivité et une hypersensibilité.  Certains vétérinaires proposent la stérilisation dans ce cas là, donc pas de reproduction pour les incidences que cela aura sur les chiots.

Pensez-vous qu'une femelle avec le syndrome Hs-Ha, puisse reproduire et avoir des chiots avec ces quelques déviances?


- l’agressivité,


- la malpropreté,


- les aboiement et/ou pleurs,


- les destructions/exploration orale,


- le tournis.


 


- Si on a une chienne avec des problèmes importants, rejetant ses chiots, ou bien si elle décède, il est possible de la remplacer par une autre mère, par exemple une chienne sans papiers dont les petits sont morts à la naissance. Il faut le faire assez tôt, soit en imprégnant les chiots à adopter de l'odeur des chiots qui sont morts, soit en leur mettant des odeurs intéressantes que la chienne nurse va lécher. Il faut savoir également qu'une autre espèce peut pratiquer l'adoption, on a des cas de chiots allaités et élevés par des chattes, par des brebis (chien de protection des troupeaux), et même par des femmes chez certaines peuplades primitives comme au début de la domestication du loup.

Voir mon livre "Elevage et Comportement", Préface du Professeur Denis, dans le site!




 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.