Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Articles Divers
Attention aux toutous, l’été les tiques attaquent! 18/04/2014 [Lu 654 fois]


Attention aux toutous, l’été les tiques attaquent!
Joseph ORTEGA

 
Une tique c’est un Acarien qui mesure de 2 à 10 mm, de couleur blanche – grisâtre à jaune – brunâtre. L’abdomen des femelles est dilatable jusqu’à 10 fois son volume initial.

Les mâles en principe ne sont pas des buveurs de sang comme leur femelle. Chez le chien plusieurs variétés peuvent devenir des parasites spécifiques comme Rhipicephelus Sanguineus qui se cachent dans les maisons, même l’hiver. Et Dermacentor qui vit dans les bois et jardins.

En France cette maladie sévit surtout dans le sud – ouest mais l’aire géographique de son expansion semble être de plus en plus vaste. Les saisons les plus propices sont l’été et l’automne. La femelle lorsqu’elle s’est gonflée de sang, si elle a été fécondée, tombe au sol et meurt en pondant de 3.000 à 5.000 œufs. Les larves sortent à leur tour. Lorsque deux tiques de sexe différent sont sur le même chien, la femelle est fécondée pendant qu’elle suce le sang. Le repas de sang peut durer une semaine. Leur technique d’attaque est simple, se placer dans un endroit propice : herbe, tronc d’arbre, fissures des maisons, et attendre qu’un chien passe par là.

Dès qu’elle sentira l’animal à sang chaud à proximité, elle se laisse tomber sur son hôte (homme ou chien) pour se fixer à la peau par sa mâchoire. Leur salive est anticoagulante et vaso – dilatatrice pour pouvoir boire en paix. Cela provoque une inflammation de la zone qui disparaîtra doucement ou une maladie, si elle est porteuse de micro – organismes, ce qui peut engendrer la maladie de Lyme (piroplasmose ou babesiose) chez le chien ou chez son maître.

Les risques de la maladie vont apparaître très vite après la morsure (2 ou 3 jours) : fièvre importante, fatigue générale, perte de l’appétit, anémie (décoloration des muqueuses par la destruction des globules rouges), urines sombres.

 
Il faut agir vite, l’évolution repose surtout sur l’examen au microscope d’une goutte de sang prélevée dans l’oreille.

 
Le traitement est immédiat à base d’injection de piroplasmicides, par la suite il faut une protection hépatique et des anti – anémiques.
 

Comment lutter ?

 
Il existe un vaccin contre la piroplasmose avec une durée d’action de 6 mois seulement, mais surtout il n’est efficace qu’entre 50 à 70 % (alors qu’il coûte cher).

-          Pour éviter que soit contaminé le chien on peut utiliser : un collier spécifiquement anti – tiques, vendu chez les vétérinaires, qui a une durée d’action de 4 mois environ. Des pulvérisations qui vont former un film protecteur mais qu’il faudra renouveler au moins tous les 15 jours en milieu à risque. Dans les chenils il faudra pulvériser les murs (qui devraient être lisses et imperméables) d’un insecticide adapté.

 
-          Si vous apercevez une tique fixée par son rostre à la peau de votre chien, vous pouvez utiliser un peu d’éther, avant de la retirer avec une pince à épiler en tournant (la saisir au niveau de la tête). Une fois la tique retirée on peut mettre un désinfectant sur la zone mordue.

Le fait de trouver des tiques sur votre chien ne signifie pas obligatoirement qu’il sera contaminé, toutes les tiques ne sont pas infestées. De même que si vous ne trouvez pas de tique cela ne veut pas dire qu’il n’a pas attrapé la maladie, car la tique responsable peut être tombée. Un chien peut attraper la piroplasmose après l’avoir eue. On remarque même qu’un chien malade ne “l’attrape ”  pas dans l’année qui suit et que les jeunes chiots semblent avoir reçus une immunité par leur mère jusqu’à 4 mois environ.


 




 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.