Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
LE DINGO D'AUSTRALIE 09/05/2014 [Lu 509 fois]
LE DINGO D'AUSTRALIE
Copyright Joseph ORTEGA

1er à arriver en Australie le Hollandais Wilhem Jansz en 1606
2ème l'Anglais William Dampier en 1688, il va la nommer "Terra Nullius" Terre qui n'appartient à personne
3ème venant de France le Capitaine Baudin en 1800

27 lapins vont être lâchés en 1859, 6 ans plus tard, ils sont 22 millions

Donc on va amener le Renard en 1860 pour s'en débarasser hélas, il préfère les kangourous

Ils vont donc introduire la Myxomatose en 1950: 90% des lapins seront exterminés

Ensuite on amène le Mouton en 1796, puis Chevaux, dromadaires, sanglier, cerf, daim…


Le Dingo (Canis lupus dingo) ou chien sauvage d'Australie ou Warrigal
C'est le plus grand des mammifères non marsupiaux de ce grand continent. Il a pu se développer en isolement des autres chiens domestiques depuis 5000 ans, donnant un chien sauvage. Introduit par les navigateurs originaires de l’Asie du sud-est, comme le prouve les tests d’ADN mitochondrial.
Le dingo présente des caractères associés à la domestication, comme des marques blanches sur le pelage, un museau large, des dents serrées au niveau des prémolaires et des sinus frontaux importants. Il mesure environ 55 cm au garrot mais peut être plus grand, pour un poids de 25 kg en moyenne. Il porte les oreilles droites et il a un poil court de couleur rouge clair, jaune brun, ou brun. Certains pensent qu'il a été amené par les humains arrivés dans l'île à pied, au moment où le niveau des océans était assez bas pour le permettre.
Il évoque les petits loups indiens, Canis lupus pallipes, comme les chiens parias d’Asie du Sud Est. Il est donc probable qu'il descende directement des chiens originairement domestiqués à partir des loups indiens apprivoisés. Il serait donc un descendant du cuon d'Asie Tropicale. Les aborigènes l'ont souvent apprivoisé et utilisé pour la chasse. Comme tous les canidés, il s'est parfaitement adapté aux extrêmes climatiques et on le trouve, aussi bien dans le désert que dans les neiges des montagnes.
Il vit souvent en bande avec des mœurs sociales très développées. Les femelles n'ont des chaleurs qu'une fois par an, elles savent élever leurs petits avec dévouement. L'homme, comme d'habitude, est le véritable prédateur de ce chien redevenu sauvage et en plus du fusil, des pièges et du poison (prime de 50 dollars par peau), il a mis en place une " clôture à Dingos " (Dingo Fence) à l'échelle du pays (5320 km de long). Race ou sous-espèce, le Dingo risque de se voir condamner à disparaître et le seul moyen de le sauver serait peut-être de faire reconnaître la race, en sélectionnant les sujets les plus homogènes.
 
L’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) l’a classé en 2004 dans la liste rouge des espèces vulnérables. Quelquefois l'homme dit primitif (aborigènes) pourrait donner des leçons à l'homme civilisé, si on se rapporte à cette citation de Lumholtz au début de l'arrivée des blanc : "Le Dingo, est un personnage important de la famille: il dort dans la hutte; on lui donne abondamment à manger, non seulement de la viande, mais aussi des fruits. Son maître ne le frappe jamais, mais se contente de le menacer. Il le caresse comme un enfant, le débarrasse de ses puces, et l'embrasse sur le nez… Il a un flair excellent et peut suivre à la trace toute sorte de gibier. Il n'aboie pas. Quelquefois il refuse tout à coup d'aller plus loin; son maître le hisse alors sur ses épaules, manière de cheminer que le Dingo apprécie fort." ...
 
Pour en savoir plus, le livre de Joseph ORTEGA "Le loup revient", à commander dans ce site!

 Photo : Dingo
Photo Joseph Ortega

 

 


 



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.