Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : La méthode naturelle
COMPORTEMENT DU CHIEN 25/05/2014 [Lu 469 fois]

LE COMPORTEMENT DU CHIEN

Joseph Ortega


. Le comportement sert à l’individu à s’adapter à l’environnement
. Il est orienté vers la survie de l’individu (alimentation)
. Le répertoire comportemental appartient à l’espèce

-        Le comportement inné
-        Le comportement appris
-        Les apprentissages

·       Conditionnement classique
·       Conditionnement instrumental


-        L’éducation canine

·       La méthode classique
·       La méthode naturelle



A- le comportement inné (instinctif)

. Il est héréditaire, génétiquement fixé, stéréotypé


. Il a été acquis en cours de l’évolution pour une meilleure survie
. Certains apparaissent au cours du développement (marquage)
. Pour savoir s’il est inné, on fait des expériences en isolement
. Il comprend trois phases : appétence—consommation—apaisement
. Il est déclenché par une stimulation (stimulus clé)
. Il y a une hiérarchie dans la valeur des signaux (femelle en chaleur—  nourriture—jeu)
. Si les signaux ont la même valeur, on observe :
un comportement ambivalent
une activité de déplacement
une activité redirigée

Exemples :

1) agression en montrant les dents et baisser les oreilles par soumission

2) insécurité : se lécher, manger de l’herbe, boulimie
3) agressé par un supérieur il mord le plus faible


B- le comportement appris :


·      Il est acquis par apprentissage

·       Non héréditaire, il peut être congénital (apprentissage in-utéro)
·      L’apprentissage est une modification du comportement du à une expérience
·      Il permet d’organiser ses actions par rapport à l’environnement
·       La mémoire permet de stocker les informations. À court terme ou à long terme

Les apprentissages :

A—le conditionnement répondant ou classique (Pavlov) :

l’animal répond à une stimulation (nourriture) par salivation

si on actionne une sonnerie avant de donner la nourriture, au bout d’un certain temps, ce signal neutre est devenu stimulation

        on peut transférer à d’autres signaux neutres
        la réponse conditionnée est souvent un réflexe


lois du conditionnement répondant :
- La contiguïté temporelle : le signal neutre doit être suivi du signal        déclenchant, dans un délai optimal de 0,5 secondes pour être associé


- La répétition : pour la mémorisation il faut un grand nombre d’association, sinon l’oubli se produit


- L’extinction : le conditionnement disparaît si on ne renforce pas, malgré un certain nombre de réponses correctes


-  La généralisation : une réponse conditionnée à un certain signal, apparaît également, suite à un signal similaire mais non identique


- La discrimination : permet de faire la différence entre les signaux intéressants pour lui ou non


- La névrose expérimentale : elle se produit lorsque les signaux sont différents, mais si proches qu’il lui est impossible de les distinguer


- Réactions émotionnelles conditionnées : lorsque l’individu est confronté à une situation nouvelle à  laquelle il n’est pas préparé, ni par son savoir inné, ni par son savoir acquis

La peur, la joie, l’agressivité avec manifestations physiologiques


Exemples :
·        Le vétérinaire est associé à la douleur. Un individu en blouse blanche engendre la peur ou l’agressivité

·        Douleurs au moment d’un coup de feu. Peur des coups de feu

·        Un enfant qui lui fait du mal. Peur ou agressivité généralisée.

B. le conditionnement opérant (instrumental) Skinner

. L’animal sélectionne parmi les comportements qu’il fait, au hasard, dans son environnement, ceux qui lui sont favorables

. Si dans une situation donnée, un de ses comportements est suivi d’un événement favorable, il associe la situation à ce comportement.

. Apprentissage par essais et erreurs


. Cage de Skinner avec leviers, boutons, etc. il effectue au hasard toutes sortes d’opérations sur les objets qui se trouvent dans sa cage. Si en appuyant sur un certain levier il est récompensé, au bout d’un moment il ne  fait plus d’erreurs.

. Si les conséquences d’un comportement sont bénéfiques, la fréquence d’émission de ce comportement augmente. Si elles sont défavorables, la fréquence diminuera.


Exemples :

·        Appuyer sur la poignée de la porte

·        Boiter pour que le maître le cajole, afin d’éviter un saut
·        Aboyer pour que le maître le fasse rentrer dans la maison
·        Chien qui craint les coups de feu, si le maître le caresse
·        Chien agressif, si le maître ne pénalise pas correctement
·        Si le chien grogne à la gamelle et qu’on s’écarte
·         La meilleure manière d’éduquer : la méthode naturelle



                           
                    Lois du conditionnement opérant

1) loi de l’effet :
Tout acte qui produit de l’agréable va se reproduire si une situation analogue survient à nouveau.
Tout acte qui produit du désagréable aura tendance à disparaître si une situation analogue se représentait
La satisfaction = renforcement positif

2) lois  de la contiguïté temporelle. Le renforcement doit suivre immédiatement la réponse correcte, s’il est donné au mauvais moment, il est possible qu’une réponse incorrecte soit fixée (rappel)

3) lois de la répétition

4) lois de l’extinction

5) lois de la généralisation

6) lois de la discrimination
Importance dans l’apprentissage :

·        Les réponses installées par renforcement intense sont plus difficiles à éteindre que celles installées par un renforcement faible.
·        Le renforcement primaire correspond à un besoin (récompenses alimentaires), il est le plus fort.
·        Le renforcement secondaire va être associé par la répétition à un renforcement primaire : caresse, voix (le maître)

Programme de renforcement

Toutes les bonnes réponses ou qu’une partie

1 -Continu : chaque bonne réponse

2 - Intermittent : une fois sur deux, une fois sur trois, une fois sur quatre...
Ou bien, toutes les deux, toutes les trois, toutes les quatre réponses correctes...

3 - Aléatoire : les bonnes réponses,  au hasard (toute la vie du chien)

4 - Différé : situation de concours (exceptionnelle !)
Le façonnement

·        Apprendre un comportement particulier, en renforçant des approximations successives de ce comportement

Exemple : le rappel
 Voir mes livres et stages dans ce site pour en savoir plus!



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.