Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Articles Divers
LES VOITURES A CHIENS- Les chiens d'attelage 07/06/2007 [Lu 2470 fois]
Les attelages canins sont très anciens, ils apparaissent en même temps probablement que ceux des chevaux.
Au musée du louvre à Paris on peut voir des sculptures de terre cuite qui datent du Ier siècle avant J.C.


Des voiturettes attelées à des chiens transportant du gibier sont représentées sur des tapisseries du xvi ème siécle.
Le jeune Dauphin, futur Louis XIII, se promenait dans la grande galerie du Louvre dans un petit carrosse tracté par deux dogues.

Au XVIIIème siècle, les premiers règlements de police interdisent à Versailles l'utilisation des voitures à chiens. A Paris il s'agit surtout des dangers de morsures pour les passants, des embarras de la voie publique ou des "excès de vitesse".

Le chien est équipé d'une bricole ou d'un collier rembourré, d'un "surdos", il tirer les traits. En général il est équipé d'une muselière.
Il peut tirer selon sa taille, de 60 à 100 kg à une vitesse de 8 km/heure, avec deux chiens on peut multiplier la charge par trois.


Ceux qui l'utilise sont les paysans, les poissonniers, les maraîchers, les laitiers, les chiffonniers, les colporteurs, les infirmes, les facteurs des postes et les transporteurs de dépêches, les taxis, l'armée pour tirer les mitrailleuses ou les brancards des blessés (système du capitaine Puisais), en hollande il tire même les charrues...
Certains font de la compétition où la vitesse est de mise.

Tous les pays vont l'utiliser, en 1900 les mâtins de trait Belge sont 150 000: " allez notamment du côté de wolverthem, patrie des engraisseurs de volailles. Partis dès potron-jacquet, ils rentrent l'après-midi, ivres, juchés sur leurs voitures à chiens, fouaillant de leurs bâtons, voire de leur fourche, l'émoi des bêtes pantelantes"



La Loi Grammont de 1850 pour la protection des animaux va interdire cette pratique en France, mais cela perdurera dans les campagnes et dans d'autres pays:
"En 1889 M. Francis Nautet, littérateur Belge part de Bruxelles pour se rendre à l'Exposition Universelle de Paris. Son moyen de locomotion une charrette attelée de deux chiens, temps du voyage: 7 jours. Un maire d'un des villes traversée lui fit des ennuis évoquant la loi Grammont. Notre voyageur ne se découragea pas, il mit ses chiens dans la charrette et tira la voiture jusqu'à ce qu'il soit sortit de la ville."








Les Concours d'attelage


Pour pouvoir pratiquer ce sport le chien doit être âgé de 15mois et avoir plus de 50cm au garrot .
Une carriole pèse environ 15 kilos et un chien peut facilement la tirer car celle-ci repose sur quatre roues.
Le concours est composé d'un parcours de campagne

Les maîtres effectuent le parcours sans le chien et estiment le temps qu'ils pensent réaliser avec l'attelage  
 
Le classement est effectué entre le temps estimé et le temps réellement effectué .

Ensuite il y a un parcours avec des obstacles : slalom, bascule, tunnel, marche arrière, absence du maître , passage en porte à faux , changement d'allure.

Le chien ne doit pas toucher ni renverser les obstacles.
Le parcours se fait sans laisse.

RÈGLEMENT ET ARBITRAGE DES CONCOURS D'ATTELAGE
 

ORGANISATION

•  L'organisateur est un Club local d'utilisation agréé par sa Société Canine Régionale. Il peut s'appuyer sur les compétences du Groupe de Travail Attelage de la CNEAC.

Des démonstrations peuvent avoir lieu au cours d'expositions régionales ou nationales de la SCC dans les conditions habituelles des épreuves. Il est souhaitable d'en tenir informé le'accord du Groupe de Travail Attelage de la CNEAC

•  Chaque propriétaire est assuré contre les accidents et dommages que pourrait provoquer son chien par sa licence CNEAC. L'organisateur décline toute responsabilité.  

•  l'inscription par écrit doit comprendre les éléments suivants :

•  nom, prénom, adresse du propriétaire et si possible téléphone

•  nom, affixe, race, sexe, , taille, poids, âge du chien,

•  carnet de santé, à jour, présenté le jour du concours

•  n° de licence.

•  chaque chien inscrit aux épreuves doit être présenté au contrôle vétérinaire en entrant dans l'enceinte de la zone affectée aux concours. Le vétérinaire doit être joignable pendant la durée du concours.

•  selon les possibilités pour les concurrents qui en feront la demande, les chariots peuvent être prêtés par la société organisatrice, par le club ou par un autre concurrent. Seul le harnais doit être celui du concurrent ou doit s'adapter facilement au chien. Le juge veillera au bon usage du matériel.

•  Rappel: L'attelage canin est une activité exclusivement ludique ou sportive.

Toute utilisation à titre onéreux, commercial, publicitaire direct ou indirect est interdite

Toutes surcharges en matériels ou personnes, autre que les éléments décoratifs pour l'épreuve d'harmonie sont également interdits. Le poids (la charge + la carriole) doit être au maximum égal au poids du chien. Les promenades d'enfant sont interdites même lors de manifestations caritatives.

LES CHIENS

•  il existe deux catégories

catégorie 1 : attelage à 1 chien

catégorie 2 : attelage à deux chiens.

Ils concourent dans les mêmes épreuves selon les mêmes règles

•  seuls peuvent participer les chiens en bonne santé et en bonne condition physique générale. L'organisation se réserve le droit de refuser un chien en cas de doute sur ses capacités à tracter.

•  La hauteur au garrot doit être supérieure à 50 cm. Le chien doit être âgé de plus de 15 mois pour participer aux concours et à plus d'un an pour préparer le brevet.

•  Les chiennes en chaleur passeront en dernière position à chaque épreuve.

•  Les chiennes gestantes doivent rester à la maison

•  Le chien qui défèque ou urine sur le terrain ou ring sera éliminé de l'épreuve

HARNACHEMENT

•  les harnais doivent appartenir ou être adaptés au chien

•  les attelages en fourche, en limonière ou en laisse (collier seul) sont interdits

•  la largeur de la sangle poitrinaire doit être supérieure à 4 cm

•  le harnais doit être le plus simple et le plus confortable possible pour éviter de « saucissonner » le chien. S'il y a des endroits de frottement, ils devront être protégés.

•  Dans l'épreuve d'harmonie, il est interdit de costumer ou d'accoutrer le chien.

LA VOITURE OU CHARRETTE

•  elle doit être solide, roulante et doit pouvoir tenir à l'arrêt. ( cf plans joints)

•  Les brancards pour un chien ou le timon pour deux chiens doivent permettre au chien de s'asseoir et de se coucher en restant attelé. Ils sont mobiles dans le sens vertical et pas seulement dans le sens horizontal / latéral

•  Brancards et timons doivent être adaptés aux chiens. L‘extrémité antérieure dépasse le poitrail de 10 cm. La barre postérieure doit se situer au moins à 30cm en arrière du jarret campé. Les pattes ne doivent absolument pas heurter quoi que ce soit, même aux allures vives.

•  Le point de traction doit se situer sur l'axe principal du chariot.

•  Le poids (la charge + la carriole) doit être au maximum égale au poids du chien ( sachant que des études ont démontré que le chien tirait sans peine trois fois et demie son poids)

CONDUCTRICE OU CONDUCTEUR

•  il n'y a qu'un conducteur autorisé par épreuve et par attelage.

•  Il est interdit d'utiliser un fouet, une laisse ou tout moyen agressif de commandement. Les ordres doivent être donnés sur un ton modéré et toutes violences physiques ou verbales sur un chien conduira à l'élimination de l'épreuve.

•  Si un chien a des difficultés à tracter, il doit être immédiatement dételé

•  Les chiens attelés ne doivent jamais être laissés seuls sans surveillance.

•  A chaque fin d'épreuve, les conducteurs ne doivent pas se montrer avare d'encouragements envers leurs chiens.

LES EPREUVES D'ATTELAGE

il y a possibilité de participer aux épreuves suivantes :

A) - PARCOURS D'OBSTACLES

Il s'agit de passer une série d'obstacles dans un sens déterminé sans laisse. Les refus, hésitations ou contacts avec des éléments d'obstacles sont pénalisés ; les pénalités sont doublées pour les passages « chiens en laisse ». Tenu en laisse sous-entend être en contact physique avec son chien et/ou l'attelage. Cette épreuve n'est pas chronométrée.

B) - PARCOURS DE REGULARITE

Les candidats parcourent seuls le circuit et doivent estimer le temps qu'ils mettront à faire le parcours sans laisse en respectant les règles.

Un arrêt obligatoire de 30 secondes minimum doit se situer approximativement à mi-parcours..

Pas d'arrêt sur le parcours, pas de galop.

Le vainqueur est celui qui se rapproche le plus du temps estimé (en plus ou en moins).

Un chien mis en laisse est pénalisé et tout contact avec le chien ou la charrette est interdit.

Montres, chronos, émetteurs, téléphones ou tout appareil à mesurer le temps sont interdits.

Les commissaires présentés lors de la reconnaissance du parcours relèveront les circonstances des fautes constatées par les candidats et effectueront un compte rendu au juge à la fin de l'épreuve.

C) - EPREUVE D'HARMONIE

Cette épreuve est une épreuve d'harmonie chien-attelage-conducteur.

Cette épreuve se fait sans laisse.

Le thème retenu est obligatoirement un thème où le chien a eu une utilité historique

Le thème doit être basé sur le principe suivant "chien auxiliaire de l'homme" et faire référence au passé historique

Le parcours sera effectué avec plusieurs obstacles selon les modalités prévues par ailleurs.

POINTAGES

1 - OBSTACLES

Les obstacles sont censés représenter les difficultés rencontrées lors de déplacements dans les siècles passés quand l'attelage était utilisé au travail.

10 obstacles sont obligatoires :

dévers – slalom – tunnel – rétréci avec couloir d'absence- bascule – virage – portique – pédiluve – pas latéral – absence 30'' (cf. schémas joints)

Pour tout concours, les cinq obstacles restants seront choisis par le juge. Il s'agit de :

Accélération – virage – dévers coté opposé - 360° autour d'un point – réaction stimuli sonore – slalom en virage – les virage à droite et gauche ou vice-versa – marche- reculé – (cf. schémas joints)

Pour le calcul des points, les points obtenus correspondent à l'addition des points acquis sur la totalité des obstacles. Le pointage se fait sur la base de 15 obstacles, ce qui fait un total maximum de 15x4= 60 points.

La définition de l'obstacle est la suivante : Zone un mètre avant et un mètre après l'obstacle.

Toute intervention du conducteur dans la zone de l'obstacle sera considérée comme un contact ou une conduite avec laisse s'il y a un contact avec le chien. ( La seule exception est celle du slalom ou le chien peut suivre son conducteur, toutefois le conducteur doit être face à l'obstacle et donc dos au chien)

Distance entre deux obstacles : 2 longueurs d'attelage de zone à zone minimum.

On doit éviter les enfilades d'obstacles pour inciter les candidats à repositionner à chaque fois leur attelage.

Le juge détermine la configuration du parcours en fonction du terrain. A cet effet, il peut, quelques jours avant l'épreuve, demander un plan coté du terrain et son relief.

Il donne des directives aux organisateurs pour faire sur place les rectificatifs nécessaires.

a) épreuve de concours obstacle

Les épreuves « concours » seront effectuées sans laisse et avec une charrette à vide. Cette laisse sera confiée au commissaire de ring à l'entrée.

Les points seront les suivants par obstacle :

- 4 points aucune faute

- 3 points un contact obstacle ( chien, conducteur ou attelage)

- 2 points deux contacts obstacle ou un refus en début d'obstacle

- 1 point 3 contacts obstacle ou un refus en début d'obstacle + un contact

- 0 point 4 contacts ou 2 refus ou 1 refus et 2 contacts

Sur un obstacle, tout contact entre le conducteur et le chien sera considéré comme un obstacle chien en laisse.

L'arrêt à l'entrée de la zone reste à l'appréciation du conducteur et n'est pas pénalisé dans la mesure où le maître ne se trouve pas dans la zone des 1m avant ou après l'obstacle.

2 - PARCOURS DE REGULARITE

Les épreuves « concours » seront effectuées sans laisse et avec une charrette à vide. Celui-ci permet de savoir si le conducteur connaît bien son chien, sa cadence et s'il a une bonne notion du temps.

Une reconnaissance du circuit est faite par le juge avec l'organisateur. Cette première reconnaissance permet de corriger éventuellement le parcours et de déterminer un temps de référence.

Le juge est seul maître du parcours qui sera en fonction du dénivelé, des difficultés du terrain ainsi que des conditions climatiques adapté pour être effectué en 20 à 30 minutes. Ce parcours doit être correctement fléché.

Une reconnaissance est ensuite effectuée par le juge et les conducteurs, accompagnés ou non de leurs chiens non attelés.

Le candidat au départ donne son temps de parcours ( minutes et secondes). Un top départ est donné et un top arrivée est noté. La différence donne le temps réel du parcours en minutes et secondes.

Pour faciliter les contrôles et éviter les soupçons de connivence, le départ et l'arrivée seront réalisés dans la mesure du possible à deux endroits différents bien espacés.

Le parcours s'effectue sans laisse. Toute prise en laisse ou contact avec le chien est pénalisée de 30 secondes par prise constatée.

La seule prise du chien par son conducteur est autorisée en cas de situation de danger.

Le juge est secondé dans cette épreuve par deux pointeurs ( départ et arrivée) équipés de montres ou chronos fiables avec minutes et secondes et de commissaires itinérants pouvant être équipés de moyens de surveillance (un compte rendu sera remis au juge en fin d'épreuve)

Au milieu approximatif estimé par le juge du parcours, un arrêt obligatoire de 30 secondes est effectué. Cet arrêt est supervisé par un commissaire et permet au chien de se désaltérer. (point d'eau obligatoire) (s'il le souhaite le concurrent peut prévoir la gamelle personnelle de son chien)

Maximum des points 40

Pénalités : 1 point toutes les 10 secondes d'écart (temps estimé et temps réel)

30 secondes soit 3 points (Prise en laisse ou contact avec le chien ou allure de galop)

Pour éviter la perte de maîtrise de l'attelage et les excès d'allures les concurrents réalisant un temps inférieur à 25% du temps estimé par le juge seront éliminés. La lenteur excessive ne sera pas pénalisée.

Le juge détermine les configurations du parcours. A cet effet, en cas de prise en laisse imprévue due à un événement extérieur pouvant provoquer un risque d'accident, le conducteur devra le signaler au juge qui appréciera s'il doit ou non pénaliser cette reprise à l'attache.

Le galop est une allure interdite et dangereuse pour le chien comme pour le concurrent.

TOTAL Celui-ci, pour tout concours, sera l'addition des points obtenus pour ces deux épreuves, en cas d'égalité de points, c'est le résultat du parcours d'obstacles qui fera la différence. La non-participation à l'épreuve d'harmonie d'un candidat entraînera son élimination du classement au concours

3 - EPREUVE D'HARMONIE

Elle n'influe pas sur le classement du concours et est elle-même soumise à un classement à part qui sera également récompensé.

Cette épreuve sera également sans laisse.

Elle sera effectuée sur un terrain équipé de plusieurs obstacles à plat, type virages, tunnel, rétréci, slaloms…négociables par des charrettes anciennes et/ou des costumes d'apparat.

Elle permet de juger l'harmonie entre le chien et son conducteur. Les déguisements ne concernent que le conducteur et la charrette. En aucun cas, le chien ne peut être déguisé.

Le poids dans la charrette doit être raisonnable et l'ensemble de l'attelage et de l'équipement doit être au maximum égal au poids du chien

Chaque conducteur passe une épreuve d'harmonie sur quelques obstacles et dans un temps imparti de 1mn 30 à 2 minutes

Aucun thème n'est imposé. Toutefois, le déguisement devra être en rapport avec les axiomes suivants :

•  utilisation historique du chien en attelage

•  thème ou le chien est utilisé par l'homme

•  thème ou le chien est auxiliaire de l'homme

BREVET D ATTELAGE

Ce brevet permet :

- de déterminer si les personnes pratiquant l'attelage peuvent s'inscrire aux différents concours d'attelage.

- de juger si les chiens et leurs conducteurs ont la maîtrise nécessaire et les aptitudes pour les différentes compétitions.

Le Brevet d'attelage se déroule sur un terrain ou ring.

Le Brevet d'attelage s'effectue SANS LAISSE sur 3 épreuves.

1 - SOCIABILITE 20 pts

L'équipage rentre sur le terrain. Le chien est attelé et mis en position pendant que son maître se présente (Club, race, sexe, poids du chien ...) contact manuel avec le chien, réaction au bruit avec un bidon de gravillons ou équivalents ... et prend connaissance du déroulement de l'épreuve.

Pénalités chien nerveux, méfiant, sur la réserve -1 à –5 pts

Chien agressif ou apeuré -15 pts à l'ajournement

2 - PARCOURS DE REGULARITE 50 pts

Une reconnaissance est effectuée par le juge et les conducteurs , accompagnés ou non de leurs chiens non attelés. Il permet de déterminer un temps de référence. Le juge est seul maître du parcours qui sera, en fonction du dénivelé, des difficultés du terrain ou ring ainsi que des conditions climatiques, adapté pour être effectué en 5 à 10 minutes.

Le candidat au départ donne son temps de parcours (minutes et dizaine de secondes) Pénalité 1 pt toutes les 10 secondes de différence

3 - PARCOURS D'OBSTACLES 60 pts

6 obstacles de 10 points chacun soit 60 pts

Les obstacles suivants ont été déterminés pour une valeur de 10 points chacun :

Virage - slalom - bascule - dévers - tunnel – portique

(le dévers aura une largeur d'obstacle de 1.10m)

Les pénalités sont les suivantes :

- 1 touché attelage ou conducteur sur un obstacle - 2 points

- 1 refus - 5 points

- ordre abusif - 1 point

4 - IMPRESSION GENERALE 20 pts
Volonté du chien au travail et équipe avec son maître

Le chien attelé sera mis en position couchée à la fin de son parcours, puis sur ordre du juge, il sortira du ring ou terrain après le contrôle de son tatouage si le brevet est réussi.

Le BREVET sera accordé au chien qui obtiendra un pointage égal ou supérieur à 120 Points




On peut aussi se balader dans la charrette:
http://www.dog-cart-thurgau.ch/

On peut devenir moniteur officiel:
DE JEPS : mention attelages canins associée au DE JEPS - portant création de la mention « attelages canins » du diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité « perfectionnement sportif ».
http://www.jeunesse-sports.gouv.fr/ministre_2108.html
   







 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.