Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Témoignage
CHIEN D'ATTELAGE EN BELGIQUE 21/08/2014 [Lu 423 fois]



CHIEN D'ATTELAGE EN BELGIQUE


 


« Les plus remarquables étaient les grandes charrettes des marchands de volailles de Malines et autres endroits éloignés. A plusieurs de ces charrettes étaient attelés cinq grands chiens : un entre les brancards, et deux de chaque côté, parfois un sixième était sous la charrette avec ses traits accrochés à l’essieu. Ces marchands de volaille voyageaient la nuit (Malines était situé à 24 km de Bruxelles) afin d’être de bonne heure au marché, et fréquemment ils s’endormaient sur leur charrette laissant trotter les chiens sans les guider.


Il y avait encore des laitières et des blanchisseuses avec des charrettes comme celle de la mère Marie, traînées par un ou deux chiens. Il y avait des boulangers et des colporteurs de fruits et légumes, qui pour la plupart, avaient des charrettes hautes avec leurs chiens attelés dessous. Il y avait aussi de bruyants marchands de moules criant leur marchandise et poussant leurs brouettes devant eux avec un chien attelé en tête pour les aider. Parfois un pauvre homme passait avec un indescriptible véhicule chargé de bois à brûler, de vieux chiffons et l’on ne sait quoi, tiré par un chien de petite taille, bâtard et mal nourri, qui traînait sa charge avec peine ; mais pour la plupart les chiens étaient beaux, grands, bien bâtis, habitués à leur travail et paraissant s’en réjouir. »  « Pierrot, chien de Belgique » Walter A. Dyer


 


Une taxe est prélevée sur tous les chiens, sauf les chiens de berger et les guides d'aveugle. Elle est augmentée en 1855. Il devient interdit d'atteler plusieurs chiens a une même voiture a Bruxelles, en1861. Le premier concours d'attelage a lieu à Merchtem en 1895. Le nombre de chiens de trait reste tout de même important (150 000 en 1905). En 1936, un Edit royal, interdit l'attelage canin en Belgique, pourtant en 1946 il reste encore très courant dans le pays…


 Photo : CHIEN D'ATTELAGE EN BELGIQUE

« Les plus remarquables étaient les grandes charrettes des marchands de volailles de Malines et autres endroits éloignés. A plusieurs de ces charrettes étaient attelés cinq grands chiens : un entre les brancards, et deux de chaque côté, parfois un sixième était sous la charrette avec ses traits accrochés à l’essieu. Ces marchands de volaille voyageaient la nuit (Malines était situé à 24 km de Bruxelles) afin d’être de bonne heure au marché, et fréquemment ils s’endormaient sur leur charrette laissant trotter les chiens sans les guider.
Il y avait encore des laitières et des blanchisseuses avec des charrettes comme celle de la mère Marie, traînées par un ou deux chiens. Il y avait des boulangers et des colporteurs de fruits et légumes, qui pour la plupart, avaient des charrettes hautes avec leurs chiens attelés dessous. Il y avait aussi de bruyants marchands de moules criant leur marchandise et poussant leurs brouettes devant eux avec un chien attelé en tête pour les aider. Parfois un pauvre homme passait avec un indescriptible véhicule chargé de bois à brûler, de vieux chiffons et l’on ne sait quoi, tiré par un chien de petite taille, bâtard et mal nourri, qui traînait sa charge avec peine ; mais pour la plupart les chiens étaient beaux, grands, bien bâtis, habitués à leur travail et paraissant s’en réjouir. »  « Pierrot, chien de Belgique » Walter A. Dyer

Une taxe est prélevée sur tous les chiens, sauf les chiens de berger et les guides d'aveugle. Elle est augmentée en 1855. Il devient interdit d'atteler plusieurs chiens a une même voiture a Bruxelles, en1861. Le premier concours d'attelage a lieu à Merchtem en 1895. Le nombre de chiens de trait reste tout de même important (150 000 en 1905). En 1936, un Edit royal, interdit l'attelage canin en Belgique, pourtant en 1946 il reste encore très courant dans le pays…
Photo




 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.