Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
HANS le cheval savant 13/06/2007 [Lu 1087 fois]
L'apprentissage ou conditionnement peut être si fin entre l'homme et l'animal que cela peut passer pour de la magie. N'importe quel humain est capable de faire de même avec son animal...


Au début du XXème siècle, Wilhelm von Osten, un professeur de mathématiques, célébra sa retraite en passant quelques temps à parcourir la campagne Allemande.
Il réapparut un beau jour en ville, montant un grand cheval brun, qu’il avait appelé Hans, et dont il vantait à qui voulait l’entendre les talents exceptionnels.
Ainsi devant une foule de badauds rassemblés hâtivement, Von Osten entreprit maintes expériences tout bonnement effarantes : Il posait des questions basées sur des chiffres à Hans, qu'il formulait soit oralement en allemand, soit par écrit sur un tableau, et le cheval répondait en tapant du sabot.

Pour déchiffrer la question, l’animal devait donc être capable de décomposer les sons articulés en mots et syntagmes ayant un sens, ou bien comprendre des symboles manuscrits. Les procédés relèvent, en soi et indépendamment l’un de l’autre, de facultés hors normes.

Mais ce n’étaient pas là les seules qualités de la bête. Hans était particulièrement doué en arithmétiques, et parvenait facilement à résoudre, en nombres entiers, additions, soustractions, fractions et racines, d’un niveau égal à celui d’adolescents au collège.

Hans avec Wilhelm von Osten

L’effet sur les badauds fut spectaculaire. Évidemment le professeur fut accusé de n’être qu’un charlatan ordinaire. Mais sa réponse fut alors expéditive : « mon cheval est un génie des mathématiques, prouvez-moi le contraire. »
Il accepta donc qu’une commission de treize scientifiques, menée par le psychologue et philosophe Carl Stumpf, s’isole avec Hans pour effectuer bon nombre de tests. Les savants revinrent quelques semaines plus tard annoncer au monde la découverte du siècle : Kluge Hans (Hans le malin) avait passé toutes les épreuves avec succès, "la commission Hans" venait de le couronné du titre de premier cheval au monde doué en mathématiques, et cela fit grand bruit dans l’Europe entière.

Cependant, un psychologue dénommé Oskar Pfungst ne voulut pas croire à ces sornettes, et demanda à son tour l’autorisation de garder Hans pour le soumettre à quelques expériences. Le scientifique prouva en très peu de temps que tout ceci n’avait rien de mathématiques. Il fit entrer Hans dans une salle remplie d’un public exclusivement constitué d’enfants et de paysans analphabètes, ignorant les réponses, et là…le cheval…enfin…séchait.
On pensa alors à des facultés de télépathe, ce qu’Oskar réfuta, en expliquant sa thèse : Le corps et le visage humains donnent des informations, Hans était assez malin pour les déceler et les utiliser. Tout en tapant du sabot il observait les membres du public ou les scientifiques qui l’interrogeaient, et il était informé par d’infimes variations de comportements lorsque venait le moment pour arrêter son geste. Bien que personne dans l’assistance n’ait eu conscience de ce qu’il communiquait, le cheval puisait en eux les indices nécessaires.
En fait, même après qu'Oskar Pfungst eut découvert ce procédé, il fut incapable de ne pas donner les réponses à Hans. Certaines parties de son corps, comme ses sourcils, indiquaient malgré lui au cheval d’arrêter de taper du sabot, et Hans s’exécutait.

Hans le malin n’avait aucune notion des nombres ou des mathématiques, mais il méritait tout de même son surnom. Il était sublime pour décoder le langage du corps, et, en l’occurrence, celui du corps humain.

Hans avec Oskar Pfungst



tiré du livre "A quoi pensent les animaux?" de Marc D. Hauser et de Wikipedia




 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.