Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Les troubles du comportement
Mon chien fait des trous dans le jardin 09/07/2007 [Lu 2260 fois]
Mon chien fait des trous partout dans le jardin :
J. ORTEGA
“ C’est désespérant mon chien déterre les fleurs, creuse des trous dans le jardin, j’ai essayé de le punir mais cela continue de plus belle dès que j’ai le dos tourné ! ”
Pourquoi ?
Il faut savoir que creuser est un comportement naturel qui permet au chiot d’explorer de manière intense son environnement et en même temps de découvrir les bases instinctives de l’enterrement des proies.
Chez l’adulte enfouir une proie est la suite logique de l’acte de prédation et chez l’animal sauvage cela permet de se constituer une réserve de nourriture.
Lorsqu’il s’agit de femelles prêtes à mettre bas ou bien qui font une grossesse nerveuse, ce type de comportement est normal car il est issu de l’acte qui permet d’établir une tanière, un lieu sûr pour abriter la progéniture.
Les chiens qui vivent à l’extérieur dans des conditions extrêmes comme les chiens de traîneaux creusent également la neige ou le sol pour éviter la déperdition de chaleur. En été, dans les pays chauds, on peut observer ce phénomène de la part de chiens qui recherchent la fraîcheur, par exemple, sous le couvert des arbres ou dans la mousse ou le sable.
Quelques chiens agissent ainsi, pour enterrer un jouet ou un bout de bois, car l’instinct a besoin de s’exprimer de temps à autre.
On peut dire que le comportement devient déviant et donc hors norme, lorsqu’on a affaire à un animal qui creuse des trous un peu partout, dans le jardin ou le potager, sans justification (enterrer un os ou un jouet), et de façon obsessionnelle. Cela dénote un trouble souvent issu du milieu, en fait il agit ainsi pour échapper à un manque, une frustration qu’il ressent comme : le manque de stimulations ou la surcharge nerveuse qu’il ne peut s’exprimer. On nomme cela un comportement de substitution car il ne se rattache à rien de réel, c’est une soupape de sécurité pour éviter que l’énergie ne fasse des dégâts dans le corps (comme l’ulcère ou un eczéma rebelle à tout traitement).
Comment prévenir ce problème :
Les stimulations :
Un canidé a besoin de se dépenser et d’éprouver des sensations nouvelles en sortant en promenade sans laisse, en jouant, en faisant du sport, cela dans des lieux variés.
Pour s’en convaincre, il suffit d’observer les chiens ou d’autres canidés comme le loup qu’on tient en chenil de manière continue, au bout d’un certain temps des mouvements stéréotypés (toujours les mêmes) vont apparaître ; creuser la terre et même tenter de creuser le béton ou le plancher ou faire des aller-retour perpétuels d’un point à un autre.
La hiérarchie :
Elle passe par l’obéissance au maître et permet de lui offrir des points de repères clairs et précis. Il apprend à connaître sa place et à se situer dans le groupe humain et dans le lieu où il vit, n’éprouvant aucune incertitude. Des expériences ont montrées que le chien préfère (aussi paradoxal que cela puisse paraître), un maître brutal plutôt qu'un maître qui ne s’occupe pas de lui.
L’attention :
Elle découle tout naturellement du conseil précédent, le maître doit porter attention à son chien. Par exemple, lors des séances de toilettage régulières, pas seulement pour une question d’hygiène, mais surtout pour son bien-être psychologique. De temps en temps on organisera des séquences de jeu avec la balle dans le jardin afin qu’il utilise ses instincts (poursuivre la proie et la tuer).
Comment corriger ?
Il est bien-entendu qu’il ne s’agit pas là d’un chien, qui réagit ainsi car il éprouve une angoisse de séparation dès que le maître est parti, ce qui est le cas de celui qui souffre de ce qu’on appelle “ l’hyperattachement ”. Pour ce chien creuser s’accompagne généralement d’autres manifestations comme aboyer continuellement, uriner, essayer de détruire tout ce qui est à sa portée, etc.


La solution la plus simple est de mettre ses crottes dans les trous creusés. C'est radical!

Si cela ne marche pas:

1-
       Changer la situation
Le chien qui vivait à l’extérieur en permanence sera rentré dans la maison quelques heures par jour, toujours les mêmes afin qu’il connaisse les termes de son attente.
2-       Dévier l’attention
Il faut être attentif, puisque le comportement peut se produire à n’importe quel moment. Dès qu’il va se livrer à sa manie on déclenche une sirène, on donne un coup de sifflet, on lance la balle, etc. Selon les règles de l’apprentissage chez le chien, tout comportement qui ne peut aller jusqu’au bout va avoir tendance à disparaître.
3-       La punition
On peut installer un système de pénalisation du mauvais comportement, si la zone où il creuse est bien délimitée (carré de jardin). En installant par exemple, un tourniquet d’arrosage au centre, qui pourra asperger toute la partie à protéger et qu’on peut mettre en fonction au bon moment. On peut avoir recours au collier à citronnelle avec déclenchement à distance ou à des tapettes à souris, qu’on va placer dans la zone sensible, s’il y revient régulièrement.
Dans tous les cas, cela demande une mobilisation du maître pendant un certain temps, car pour que la punition puisse avoir de l’effet il faut qu’elle se produise à chaque fois et, tout au début de l’acte indésirable.
Ce qu’il ne faut pas faire :
Le punir si on le prend sur le fait ou si on découvre après-coup les méfaits. La punition directe va entraîner, contrairement à ce que beaucoup croient, une aggravation du problème ou l’apparition d’autres troubles, la perte de confiance dans le maître, etc. tout en ne corrigeant, pas car il attendra tout simplement d’être seul pour se livrer à son vice.


 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.