Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : La méthode naturelle
L'intelligence sensible du chien 31/10/2007 [Lu 1694 fois]
Intelligence sensible


Il y a aussi ceux qui insistent sur le fait que le chien a une intelligence inférieure à celle de l'homme, espérant par cette affirmation catégorique se placer au-dessus, se valoriser << personnellement >>, alors qu'en fait ils prouvent par là-même leur bêtise foncière. Tout comme De Broca qui écrivait en parlant des femmes: << En moyenne, la masse de l'encéphale est plus considérable (...) chez l'homme que chez la femme, chez les hommes éminents que chez les hommes médiocres, et chez les races inférieures. Toutes choses égales, il y a un rapport remarquable entre le développement de l'intelligence et le volume du cerveau>>.
Le chien a une intelligence de chien, c'est-à-dire adaptée à son espèce, qui n'a rien à voir avec la nôtre, aussi ne peut-on comparer ce qui ne peut être comparable...
Sans oublier que le chien est, non seulement un mammifère supérieur, mais aussi un être sensible avec une capacité d'émotions bien plus importante que la nôtre et des possibilités insoupçonnées dans le domaine du psychisme, surtout dans les facultés télépathiques que l'on commence seulement à déchiffrer.
Doit-on anthropomorphoiser le chien ou animaliser l'homme? On dit que je porte l'intelligence du chien aux nues, que je l'humanise (au contraire de ceux qui nient toute intelligence et le considèrent comme une machine répondant toujours la même chose aux mêmes stimuli); en fait, je suis bien au-dessous ou bien au-dessus de la réalité.
Davantage environnementaliste, en pensant que le milieu détermine en majeure partie le développement des divers comportements intelligents, je soutiens que l'éducation est là pour cadrer et orienter les facteurs biochimiques, psychodynamiques et sociaux, dans presque tous les cas.
Le chien est un être social qui ne demande qu'à bénéficier d'un enseignement récompensant, né de la réflexion et de la compétence, pour s'intégrer dans la meute humaine, l'apprentissage n'étant possible que si le stimulus de base fourni est capable d'actualiser une tendance existant dans l'organisme.
Quant au maître éducateur, qu'il n'oublie jamais cette pensée de L. Millet qui insiste sur le fait que la connaissance de l'autre passe d'abord par la connaissance de soi:<< Tout homme porte en soi l'injustice et devient un tyran dès qu'il dispose du pouvoir, sauf s'il sait se regarder tel qu'il est"



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.