Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Articles Divers
Les Dogues de la ville de Saint Malo 21/12/2007 [Lu 830 fois]

"Il a été à Saint- Malo, les chiens lui ont mangé les os" un dicton du moyen - âge qui a une réalité historique.




« Sur cette même grève rôdaient jadis les vingt-quatre dogues portiers de Saint-Malo, qui mangèrent un officier de marine en 1770. Cet excès de zèle les a fait supprimer. Aujourd'hui on n'entend plus d'aboiements nocturnes entre le petit Talard et le grand Talard. » Victor Hugo dans "les travailleurs de la mer"

Nous sommes en 1155, Saint-Malo est relié à la terre ferme par une mince langue de terre. Pour se protéger contre les incursions des pirates et des corsaires, le Bailli de la ville a l'idée de la protéger ainsi que les navires qui y séjournent, en lâchant des dogues anglais (sans doute des Mastiffs).

Il s'agit de 24 dogues, soignés et nourris par les 24 chanoines de la Cathédrale ( grâce à un impôt, le "droit de chiennage").

Les chenils seront d'abord prés de la porte St Thomas, puis sous le Bastion de la Hollande.

Les chiens de guet sont libérés le soir à l'extérieur au son d'une trompette qui annonce le "couvre-feu". Le matin ils sont rappelés et enfermés.

L'efficacité est incontestable et la ville va garder cette tradition durant 6 siècles. Jusqu'au jour où un officier de marine nommé Ansguer de Kerouartz, va tenter de pénétrer la nuit pour se rendre au château de Beauregard, et se faire dévorer. C'était le 7 mars 1770.
Ce drame va se terminer par l'empoisonnement des chiens et la fin de leur emploi.

La ville a conservé ce souvenir des chiens de guet sur son blason où est représenté un dogue (de gueule à un dogue d'argent) ainsi que la mention "Semper Fidelis" (toujours fidèle) qui sera celle entre autres, des chiens de l'armée aux États-Unis!



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.