Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Les troubles du comportement
La peur de l'orage chez le chien 29/12/2007 [Lu 2230 fois]
Le chien qui a peur des orages

Certains chiens ont une peur bleue de l’orage et savent le détecter longtemps à l’avance. Comment l’aider ?


L’origine du problème ?


Il faut savoir que malgré l’instinct de survie qui pousse à se protéger par la fuite ou l’abri dans un endroit sécurisé, une crainte qui dépasse les normes acceptables (le sujet est quand même capable de se maîtriser) n’est pas admise pour un chien d’utilité. C’est la raison pour laquelle, la plupart des tests de comportement pour la sélection des reproducteurs dans les clubs de race, vont inclure la résistance au stress acoustique (par exemple, coups de feu chez le Berger Allemand).

Imaginez un chien de décombres ou un chien de pistage sur les personnes disparues qui aurait peur de l’orage, alors que le facteur temps compte énormément pour sauver des vies !

Chez les bergers cette sélection a toujours été draconienne, si un jeune chien a peur de l’orage dés sa première sortie en montagne, il est éliminé immédiatement (il faut penser qu’il aura à regrouper les brebis affolée malgré la pluie, le tonnerre, les éclairs, sinon ce n’est pas un chien de berger !).



-         Il peut s’agir d’une peur génétique, transmise de génération en génération. Des lignées de chiens sont sensibles à l’orage.

-         La crainte peut se transmettre par imitation. Les canidés apprennent en regardant agir les anciens ou ceux qui ont un statut supérieur, il suffit que la mère ait peur pour que les petits adoptent le même comportement, ou bien vous achetez un chiot mais le chien adulte que vous avez déjà a peur des orages…

-         Il peut s’agir d’un traumatisme psychique ou physique associé à l’orage, qui le rend désagréable, par association.

-         Tout peut venir de l’étape chiot, chez l’éleveur, si le milieu était trop pauvre, avec un niveau de stimulations très bas pendant les  trois premiers mois (période sensible).

Il est possible que cette peur n’apparaisse qu’à la puberté !


Comment peuvent-ils deviner que l’orage arrive alors que nous n’en savons rien nous-mêmes ?


Les canidés ont des sens beaucoup plus développés que nous, ils vont percevoir l’électricité statique, l’ionisation d’atmosphère, le grondement dans le lointain. Des signes annonciateurs.


Comportement du chien ?


On va trouver un ensemble de comportements qui signent la crainte : salivation, accélération du rythme cardiaque et respiratoire, vomissements, diarrhée, hypervigilance, les yeux qui « roulent », le désir de se réfugier « dans un trou de souris » (ce que diront les maîtres), en fait il cherche à se protéger de ce qui lui fait peur.

Attention, certains chiens risquent de fuguer, car pour les canidés, l’instinct de survie peut être également la fuite de l’endroit où le désagrément survient. Tout comme pour des feux d’artifice !


Comment se nomme ce problème ?


On va appeler cela une phobie de l’orage.

-         Un stade 1 où il démontre une agitation et un évitement avec retour à la normale.

-         Un stade 2 où les signes vont augmenter, s’annoncer plus vite, et persister plus longtemps.

-          Un stade 3 où le moindre signe qui annonce un orage ou qui ressemble à celui-ci : bruit, télé, enregistrement, etc. vont déclencher.


Que faire pour l’aider à dominer sa peur ?


-         Surtout ne pas le rassurer ou le caresser ou montrer soi-même des signes d’appréhension, sinon on augmente le problème ! Il comprend que si les membres leaders du groupe paniquent c’est que le danger est grand.

-         Homéopathie

-         Fleurs du Dr Bach

-         DAP : phéromones (odeurs de l’espèce) diffusées par un collier spécial et qui calment l’individu.

-         Habituation : on présente des enregistrements d’orage à faible intensité

-         Désensibilisation : les sons vont augmenter progressivement

-         Dévier l’attention : on fait entendre les enregistrements en augmentant l’intensité tout en procurant au chien une forte stimulation : gamelle (on peut éviter de donner 2 jours avant pour augmenter la motivation de survie), Jeux avec le maître ou avec un chien qui ne craint pas les orages, etc.

-         Renforcement positif : on ignore son comportement de crainte, par contre dés qu’il démontre de la maîtrise émotionnelle, on le félicite.


Voir le livre "Mon chien a de mauvaises habitudes" dans le site.
 





 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.