Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Actualités
Comment aider votre vétérinaire? 07/03/2008 [Lu 629 fois]
Comment aider votre vétérinaire ?

La médecine vétérinaire a fait des progrès énormes depuis une dizaine d’année, autant que la médecine humaine.


Le matériel utilisé est de plus en plus sophistiqué ainsi que les techniques d’investigation et de soins. Grâce à la qualité des soins, plus de 60% des chiens ont maintenant une espérance de vie de plus de 12 ans.

Le domaine chirurgical a également considérablement évolué dans tous les domaines et si le prix des interventions semble élevé il demeure inférieur à celui de la chirurgie humaine.


Il faut considérer le vétérinaire comme le médecin de famille de votre chien, lui faire confiance et tenter de l’aider dans la mesure du possible dans l’intérêt de votre chien.

Le téléphone :

Beaucoup de vétérinaires consultent sur rendez-vous, lorsque vous appellerez donner le motif de votre visite. Surtout ne vous perdez pas en détails inutiles, dites de quoi souffre votre animal, vous recevrez un conseil immédiat en attendant de vous rendre chez lui.


La préparation à la visite:

La promenade hygiénique :

Veillez à bien sortir votre chien avant de vous rendre chez  le vétérinaire, cela fait baisser le “ stress ” et permet de prévenir les besoins pressants. Bien entendu s’il ne s’agit pas d’une urgence.


Pas de repas avant :

Ne donnez pas à manger avant la visite cela peut indisposer votre chien.


Les manipulations :

Votre chiot doit être accoutumé très jeune à se laisser manipuler par différentes personnes, ainsi il supportera très bien les contacts, manipulations ou auscultations de praticien. L’école des chiots dés le plus jeune âge est recommandée.  Cela vous aidera également pour la vie de tous les jours lors des promenades en ville, pour les futurs toilettages, pour le passage en exposition de conformité au standard lorsque le juge voudra apprécier la forme du crâne ou le toiser….


Dédramatiser :

Un maître inquiet rend son chien inquiet tous les propriétaires de chien le savent, il faut donc rester calme et surtout pas communiquer son angoisse en caressant et en bêtifiant.


La visite :

-Le chien est tenu en laisse, ce qui permet de la contrôler dès l’arrivée, car même si lui n’est pas vindicatif vis-à-vis des congénères, les chiens qui sont dans la salle d’attente le sont peut-être, d’autre part il peut y avoir un brave matou affolé sur les genoux de sa maîtresse.


-Munissez-vous de friandises très appréciées par votre compagnon afin de dévier son attention vers quelque chose d’agréable lorsque le besoin s’en fera sentir.

-Maintenez avec calme mais fermeté votre chien lors de la visite, en cas de nécessité absolue il faut avoir recours à la muselière, car mieux vaut une contention passagère qu’un examen mal réalisé.

-Répondez avec précision aux questions posées, pas de dégression sur les résultats, ou sur les origines de votre chien, le vétérinaire a besoin de faits pour poser son diagnostic. Cette récolte d’informations peut-être essentielle c’est ce que l’on nomme l’anamnèse : antécédents, apparition des signes, description des signes, soif, (quantité, fréquence, variation), selles (consistance, fréquences), urines (couleur, fréquence, abondance), etc.


-Apportez des éléments :

 Si vous avez donnés des médicaments apportez la boîte, s’il a ingurgité un produit munissez vous de l’emballage, si vous avez déjà consulté un confrère donnez la prescription….


-Coopérez aux soins et faites-vous expliquer sur place la manière de les administrer à la maison.


-Ne vous étonnez pas si votre vétérinaire vous envoie chez un confrère spécialiste, comme chez les humains il y a des généralistes et ceux qui se sont spécialisés dans un domaine particulier et qui sont équipés pour cela : neurologue, dermatologue, cardiologue, orthopédiste, dentiste, oculiste, chirurgien. C’est un signe de grand conscience professionnelle que de vous adressez chez un vétérinaire spécialiste ayant connaissance technique et matériel spécifiques.

 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.