Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Ethologue - Ethologie - Loup
Les instincts du chien 31/01/2010 [Lu 2364 fois]


Ils sont dans le répertoire comportemental d'une espèce animale chez tous les individus. Certains comportements existent dès la naissance, d'autres apparaîtront avec la maturation du sujet.
Le comportement instinctif:
1) Spontané, immédiatement presque parfait
2) Inconscient et immuable: automatismes héréditaires
3) Héréditaires: Transmis pour la survie de l'espèce ils économisent du temps, de l'énergie, des erreurs d'ajustement.
4) Spécifique et spécialisé: adapté à l'espèce.
Origine des actes instinctifs

- Mutation spontanée
  Conservée que si utile à la survie de l'espèce
- Tradition ou culture animale
  Toujours localisée à une région ou un groupe
-         Querelles entre les Innéistes = Darvin-Withman-Craig
   La sélection naturelle favorise la survie des plus aptes au milieu et la disparition des plus faibles.
Le comportement relève avant tout de facteurs génétiques. L'expérience, l'environnement, l'apprentissage n'intervenant pas.
-         Et les environnementalistes= Watson, Skinner
  Tout comportement n'est qu'une réponse à un stimulus ou des stimuli.
On peut associer n'importe quelle réponse comportementale à n'importe quel stimulus.        
 L'apprentissage du milieu se fait par conditionnement, observation, imitation.
Il y a égalité de chances au départ pour chaque individu, il sera ensuite conditionné par le milieu.

- Le chien aurait 93 unités comportementales de base (Scott et Fuller).
Critères de L'Innéité

1) Stéréotypie comportementale
     Le même comportement d'une génération à l'autre, sans avoir été appris.
2) Accomplissement parfait pour la première fois
3) Apparition du comportement avant son utilité

Expérience de L'Isolement en K. HAUSER (1828)
° Isolement précoce des semblables
° Elevage dans des conditions artificielles
Si le comportement propre à l'espèce apparaît, c'est qu'il est Inné.
Critères des Environnementalistes

1- Il peut y avoir apprentissage pendant la phase embryonnaire avec mémorisation d’informations issues du milieu extérieur et de la mère.
2- Un comportement ne peut être programmé par un gène.
    Un gène ne peut que coder une protéine.
3- La prédisposition-
 Une consigne au niveau des gènes, qui pousse l'animal à acquérir à un certain moment de sa maturation le parachèvement du comportement.             
 Limitation par l'environnement du sujet.


La notion d'empreinte

Imprégnation- PRÖFUNG (D) Imprinting (GB)
Décrit par HEINROTH et étudié par LORENZ chez les oiseaux nidifuges. Incubateur dans l'obscurité.
1ère lumière avec expérimentateur (mère)
L'objet doit être mobile
Oiseaux: entre 12 et 48 h
Chiens: entre 2 sem. et 7 sem. (Fin 15ème semaine).
Variations dans l'expression des comportements
- Le comportement est médiaté par le système nerveux central, lui-même sous le contrôle des gènes.
- Comme pour tout système biologique, il existe des variations entre les races et entre les individus.
- Les facteurs génétiques sont transmis par l'hérédité. Le tempérament est modelé par la génétique et  l'environnement.
- Par exemple, les Fox Terriers développent d'abord leurs sens auditif mais sont en retard sur d'autres types de comportement. A 3 semaines, très sensibles aux bruits (Scott et Fuller).
  Les chiens sveltes et petits présentent une augmentation de l'excitabilité et une diminution du système nerveux    (KRUSHINSKI).


- La probabilité d'un individu de transmettre ses gènes dans les générations suivantes est appelée FITNESS par les généticiens (DAVID).

La pression de sélection du milieu fait apparaître des  traits comportementaux variables au sein de l'espèce canine.
    Le Lévrier vivant en plaine découverte, chasse à vue (DAVID).



Les Instincts ou Tempérament spécifique à l'espèce

- Les instincts ou manifestation d'un comportement habituel transmis par hérédité.
         L'instinct c'est la faculté innée de réagir automatiquement (sans raisonner) par voie réflexe à un stimulus.
Le comportement instinctif ou inné est une séquence de patrons moteurs (unités psychomotrices) spécifique, héréditaire, stéréotypée à déclencheur déterminé-
L’expérience augmente l'efficacité.
Il existe des prédispositions raciales pour certains traits de caractère.


Quelques instincts du chien


Instinct maternel
- couper le cordon.
- manger le placenta.
- lécher les petits.
- les défendre.
- manger leurs excréments.
Instinct de défense
Trois types de réponses possibles:
- immobilité.
- fuite.
- agressivité.
Instinct d'exploration
- investigateur.
- empirique.
Le chien cherche à reconnaître la nature d'un nouveau stimulus: il écoute, regarde, touche, goûte, mâchonne.
Instinct de chasse
- poursuite du gibier, d'un objet ou personne en mouvement.
- secouer, étourdir, déchiqueter les proies.
Instinct de liberté
- résistance aux obstacles animés ou non, entravant sa liberté.
Instinct grégaire (Imitation)
Faculté du chien à copier autrui: à utiliser dans le dressage.


Instinct de tourner en rond avant de se coucher
souvent en grattant la litière.
Instinct de tourner autour des êtres vivants
Motivation héréditaire provenant soit:
- de l'instinct de réunir les proies pour les encercler.
- de l'instinct de meute du chef rassemblant la troupe
Instinct sexuel
- fugues.
- mictions intempestives.
- monte.
Instinct de salutation
- observation réciproque.
- attitude raide.
- redressement des oreilles et de la queue.
- approche de biais.
- reniflement truffe à truffe.
Rapports des chiens entre eux
- flairement des parties péri anales.
- jeu.
- combat.
- tourner autour d'un être vivant.
Marquage du territoire
- dépôt d'urine au sol, sur les piliers, murs


 Différencier inné, acquis, intelligence

1) Comportement innés: héréditaire, automatique, instinctif.
2) Comportement acquis: apprentissage = actes appris = adaptation des comportements instinctifs par apprentissage, facilitation sociale, adaptation.
3) Comportement intelligent: comprendre le problème,   
 trouver la solution sans essais.
Mise en fonction du comportement inné

1) Phase d'appétence:
 Motivation pour un comportement et recherche de sa satisfaction. Pulsion en face de stimuli-clés (mécanisme de déclenchement inné).
2) Phase de consommation: il réagit aux signaux présents.
3) Phase d'apaisement = La motivation est épuisée, il ne réagit plus aux signaux.
- Si la motivation est très forte (privation) ou s'il existe des stimuli nombreux on obtient un grand nombre de réponses identiques ou une seule réponse très intense.
- Si un comportement inné n'a pu se produire depuis longtemps et si la motivation est forte on peut avoir une réponse en l'absence de tout stimulus-clé.
-         Une activité de substitution ou de déplacement peut  apparaître de manière inattendue et aberrante.
-         Elle peut être une soupape de sécurité (troubles du comportement). Peut- être due à un empêchement d'ordre physique ou social, l'excès de motivation sert à alimenter un autre registre comportemental



Le Déclencheur ou stimulus-clé
C'est un stimulus spécifique qui provoque une réponse comportementale et une seule (ex: comportement de prédation) par la vue du gibier ou par l'odeur).
La ritualisation

Les Displays ou comportements à valeur informative pour communiquer à l'autre un état émotionnel.
Le comportement va subir un ensemble de transformation pour transmettre de façon simple une information à l'autre.
1) accentuation de l'un ou l'autre des composants du comportement original (rituel de salutation)
2) la fréquence d'émission de ce comportement va augmenter.
3) Il peut y avoir modifications morphologiques sur le corps de l'animal. Exhibition de telles ou telles colorations pour augmenter le signal.
4) Le comportement peut changer de registre une fois transformé en signal
Orientation des instincts chez le chien

Les traits caractériels sous l'influence des gènes: Fox, Pfaffenberger, Sauter.
- Sensibilité acoustique: la peur du coup de feu. Plus de femelles que de males. L'épreuve du coup de feu est un marqueur d'un tempérament solide et calme.


- Timidité
- Nervosité
- Acuité olfactive
- Agressivité
- Tendance à la territorialité
- Tendance à aboyer en chassant
- Tendance à aboyer ou à rester tranquille
- Distance jusqu'à laquelle le chien obéit
- Différence de sensibilité à la douleur
Les aptitudes naturelles
- Garder les troupeaux chez le Border-Collie, arrêt chez le Braque…

 
Echica Berger des Pyrénées a 2 mois, sur troupeau






 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.