Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Articles Divers
Le chien qui fait le traineau. Les glandes anales 20/01/2011 [Lu 1826 fois]
Les glandes anales du chien, le chien qui fait le traineau

Elles sont situées entre la muqueuse anale et le muscle sphinctérien de l’anus. On trouve également des glandes circumanales et para-anales.

Il s’agit de 2 poches (sacs anaux) de chaque côté de l’anus qui sont reliées au rectum et qui secrètent un liquide huileux et granuleux qui a une odeur musquée et nauséabonde, composée d’alcool butylique et d’hydrogène sulfuré.

Une odeur qui participe au marquage territorial par les excréments mais qui peuvent se vider sous l’effet d’une grande émotion.

Chez le chien il n’y a pas de muscle qui sert à la sécrétion, la vidange se fait de manière passive lors de la défécation (chez les Skunks et les moufettes il y a un système de musculature qui sert à la projection jusqu’à 3 m, en cas de danger). Cette production a un rôle de lubrification du rectum lors de la défécation.

La vidange se fait donc naturellement, chez le chien sauvage, par le fait que l’alimentation à base d’os ou de plumes donne des crottes dures  qui la provoque.

Chez le chien domestique nourri de bouillies, c’est le maître ou le vétérinaire qui doivent éventuellement la pratiquer environ 2 fois par an (certaines races semblent plus touchées comme les épagneuls et les cockers) avec un gant de caoutchouc. On procède en soulevant la queue d’une main et en appuyant  avec le pouce et l’index de l’autre main de chaque côté de l’anus.

Les signes d’un engorgement sont des démangeaisons qui poussent le chien à frotter son arrière-train au sol (faire le traineau), à se mordiller ou à se lécher. Il peut courir derrière sa queue (à ne pas confondre avec les stéréotypies).

Dans certains cas le canal peut être obstrué par un corps étranger (épillet), par un parasitisme (œufs d’un ver), ou par une plaie due à un traumatisme, le risque bien sûr c’est une infection.

Il est possible de faire retirer les glandes anales du chien par le vétérinaire sans que cela prête à conséquences.


 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.