Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Articles Divers
Les effets de l'alimentation sur le chien- Malnutrition, obésité 14/03/2011 [Lu 2036 fois]


Enquête Gamme Vert - BVA


Alors que 98% des Français considèrent que leur animal de compagnie est en bonne santé (selon un sondage BVA - Gamm Vert *), des études vétérinaires montrent que 40% des chiens et chats qui vivent avec nous seraient en surpoids.

Si 72 % de propriétaires d’animaux de compagnie nourrissent leur animal avec une alimentation qui leur est dédiée (notamment avec la pâtée ou les croquettes pour chien et chat), on retrouve encore 24% d’animaux nourris avec un mélange de nourriture industrielle et de nourriture pour humains. Pire, 5% de maîtres donnent les restes de table à leur animal !

La faute des friandises ?

Mais la mauvaise alimentation quotidienne n’est pas le seul facteur de surpoids chez nos animaux. 53% des propriétaires de chiens donnent des friandises à leur animal, et 34% leur en donnent au moins une fois par semaine.

Les friandises ne sont pas, en soi, un problème et peuvent venir accompagner l’alimentation classique du chien. Les friandises sont même un atout dans le cadre de l’éducation du chien : elles sont une récompense.

La friandise devient un problème quand le chien a compris que vous céderez facilement s’il la réclame. Il est important de ne pas en donner trop fréquemment, et de laisser à la friandise son statut « occasionnel ».

L’obésité a de réelles conséquences

Comme chez l’Homme, l’obésité des animaux de compagnie est un vrai fléau. Le docteur vétérinaire Géraldine Blanchard rappelle que l’obésité commence à 20% au-delà du poids optimal de l’animal.

L’obésité canine ou féline réduit l’espérance de vie de votre animal de 2 ans et augmente considérablement le risque d’être atteint de maladies comme le diabète, le cancer, de troubles articulaires ou cutanés.

La responsabilité du maître

Géraldine Blanchard préconise d’adapter l’alimentation des animaux domestiques à leur quotidien. Cela signifie que l’on ne nourrit pas un jeune chien d’extérieur de la même façon qu’un vieux chien d’appartement.

Il existe des recettes élaborées par les plus grandes marques de nourriture pour chien et chat, qui sont adaptées à l’état de votre animal et favorise son équilibre alimentaire.

Les marques Affinity, Eukanuba, Hills, Proplan Purina, Royal Canin vétérinaire ou encore Specific commercialisent notamment des croquettes light pour chien et des croquettes light pour chat.

Avec la nourriture préparée comme avec le reste, c’est le dosage qui est important. Il vous faut respecter des rations qui correspondent au poids, à la race, à l’âge et à l’activité de votre animal.


(* Étude Gamm vert - BVA réalisée en juin 2010 sur 992 personnes propriétaires de chien et de chat)

Les friandises sont la base de la motivation primaire (liée aux instincts de survie) en Méthode Naturelle, il ne s'agit pas de nourrir le chien mais de le déclencher pour associer à des signaux (Assis-Couché-Rappel, etc.), ceci afin d'obtenir des conditionnements. Il faut donner de minuscules friandises (fromage, saucisse, etc.) en fonction des goûts du chien, dès qu'il l'a avalée il doit immédiatement se concentrer à nouveau...
N'oubliez pas de suivre les lois d'apprentissage scientifiques pour en arriver un jour à ne donner que de temps en temps, pour cela on commence par une phase systématique (à chaque fois), ensuite la phase de contrôle en donnant de manière intermittente (une fois sur deux, une fois sur trois, etc.) ceci jusqu'à 5 fois (si 5 fois d'affilée il exécute correctement, c'est qu'il a enregistré l'apprentissage.
Enfin, il reste la phase aléatoire, où l'on offre la friandise à des moments différents; soit au rappel, soit à la marche soit au debout, etc., ce qui permet de conserver l'éducation avec vitesse, précision et joie au travail, et d'éviter le phénomène de l'extinction (tout comportement qui n'est pas récompensé de temps à autre va s'effacer)

Comment estimer l'état corporel de votre chien?
Est-il maigre ou obèse?

 État corporel 1/5 : animal très maigre


- Côtes, vertèbres et reliefs osseux du bassin visibles
- Aucune graisse palpable
- Taille très marquée en vue dorsale

 État corporel 2/5 : animal maigre

- Côtes, vertèbres lombaires facilement palpables
- Taille marquée en vue dorsale

 État corporel 3/5 : animal normal

- Côtes palpables recouvertes d’un peu de graisses
- Bourrelet graisseux abdominal limité

 État corporel 4/5 : animal en surpoids

- Côtes difficilement palpables
- Taille difficilement visible en vue dorsale
- Bourrelet graisseux abdominal modéré

 État corporel 5/5 : animal obèse

- Côtes et saillies osseuses non palpables
- Taille non visible en vue dorsale


Effets de la sous-alimentation

Petite taille de portée
Faible poids de naissance
Augmentation de la morbidité et de la mortalité des nouveau-nés
Diminution de la production de lait
Diminution de l’immunité et de la réponse aux vaccins
Diminution ultérieure de la fertilité
Chute des poils et perte de poids chez les chiennes

Effets de l’obésité

Diminution du taux d’ovulation
Diminution de la fertilité
Chaleurs silencieuses
Allongement de l’intervalle entre les chaleurs
Anoestrus
Diminution de la taille des portées
Augmentation du risque de dystocie

Malnutrition et ses effets
D’après DEBRAEKELEER
             
            
- Carence en protéines

Faible poids de naissance
Augmentation de la morbidité et de la mortalité des nouveau-nés
Dépression immunitaire chez les nouveau-nés
Faible poids de naissance

- Aliment dépourvu de glucides

Augmentation de la morbidité et de la mortalité des nouveau-nés
Augmentation du nombre de mort-nés

- Carence en zinc


Résorption fœtale
Diminution de la taille des portées

- Carence en fer

Dépression de l’immunité et de la réponse aux vaccins

- Hypervitaminose A (excès de vit A)

Anomalies congénitales

- Hypervitaminose D (excès de vit D)

Diminution de la taille des portées
Calcification des tissus mous



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.