Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : Races canines
Le BROHOLMER, Chien du Danemark 12/05/2011 [Lu 1483 fois]
Le Broholmer


On trouve parmi les races danoises le Gamle Danske Honsehund (vieux chien d’arrêt du Danemark), le Herta pointer, le Strelluf hound, l’Augustenborg hunter, le Broholmer.

Les vikings avaient rapportés de l’occupation des îles britanniques de grands chiens dont en va retrouver les ossements dans la ferme d’Eric le rouge au Groenland ou en Norvège dans le Gravefind du chef de Gokstad.
Ce dernier est sans doute le descendant du Mastiff, du Dogue Allemand et de divers molosses et chiens de chasse pour le sanglier. Frédéric II qui régnera entre 1559 et 1588, est représenté avec un sujet imposant.

Vers 1800 on connaît un molosse nommé Dalbohund en Suède.
Au XVIIème siècle des Mastiffs anglais sont offerts par les britanniques, ils portaient des colliers à pointes métalliques pour chasser le loup, Broholm est l’une des îles (Fünen) qui composent la Fionie au Danemark, c’est là au château de Broholm où les chasseurs étaient réputés pour avoir de gros molosses rapides.
Il était utilisé également par les bouchers de Jylland pour la conduite des bovins comme le Rottweiler en Allemagne.

Lors de la première exposition canine qui a lieu en 1886 dans les jardins du château de Copenhague Rosenborg, des sujets sont présentés et un standard élaboré.
Dans le livre sur les races danoises publié en 1887 il est écrit que le Broholmer était un chien commun à Copenhague. Cette même année la race est reconnue par la Société canine danoise. J
Jusqu’en 1910 les naissances se succèdent puis la race va tomber en désuétude et menacer de disparaître (le Danois Kennel Klub n’enregistrait plus de naissances), des passionnés dont l’historien Niels Frédérik Sehested (1813-1882) qui vivait à Broholm, vont tenter de la sauver en rassemblant les sujets les plus typés.

Lors de l’exposition mondiale organisée au Danemark en 1974, un article de Jytte Weiss paru qui interpellait les cynophiles du pays : « Sur la piste du Broholmeren ».
Les chiots du groupe Sehested étaient placés chez des personnes de confiance ou dans le parc zoologique de Copenhague (1859 à 1929) où le Broholmer est utilisé comme chien de garde la nuit, on ne connaît pas les retrempes qui ont étaient faites pour reconstruire la race mais il y avait sans doute le Dogue Allemand (que les Danois avaient essayés de faire reconnaître comme race nationale en soulignant qu’il portait le nom de grand Danois « great Dane »), le Mastiff, le St Hubert, le Jaegersprishund (du château royal de Jaegerspris), le Slagterhund (chien de boucher), etc.  

Des sujets qui pouvaient à l’âge adulte peser plus de 70 kg pour une hauteur au garrot de prés de 80 cm, comme Gamle Bjiron Fra Helsinge âgé de 11 ans, celui découvert suite à l’article à Helsinge (Nord-Seeland), qui servit de modèle. Un club pour la préservation de la race est fondé en 1974, pour être éleveur de la race il faut y adhérer. Il sera reconnu par la FCI le 1er Janvier 1998.



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.