Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : La méthode naturelle
LA METHODE NATURELLE POUR CHIENS ADULTES 26/05/2011 [Lu 1167 fois]
Beaucoup de personnes pensent qu'il y a de grandes différences entre la Méthode Naturelle pour l'école des chiots et celle qui s'adresse au chien adulte, or il s'agit toujours des mêmes principes, adaptés aux capacités physiques...

Même pour amener un chien au championnat du monde d'obéissance, on doit pouvoir tout obtenir, même les exercices les plus complexes, sans jamais le toucher... Par contre cela implique de réfléchir et de penser chien!!!

Bien entendu, la philosophie de la Méthode Naturelle doit être soutenue par les règles scientifiques de l'apprentissage.


LA METHODE NATURELLE POUR CHIENS ADULTES

La continuité de l’école du chiot ou le début de l’éducation avec un adulte.
Un chien normal est joueur et gourmand !

Le Tempérament est sous l'action de la génétique et du milieu.

La pression de sélection du milieu fait apparaître des traits comportementaux variables (aboiements, course).
- Il existe des aptitudes générales à l'espèce.
- Des variations raciales pour certains traits de caractère.
- Des aptitudes transmises par des lignées.
- Des caractéristiques liées à l'individu.

Selon Scott et Fuller, l'émotion affecte considérablement le comportement social du chien.
5 groupes génétiques selon Campbell
- Très excitable : coléreux, hyperactif
- Excitable : actif, confiant, inconscient
- Equilibré : posé, assuré
- Déprimé : flegmatique, réservé, stoïque
- Très déprimé : léthargique, raide, replié.

L'information concernant un comportement est codée sur les gènes, elle doit se transformer en comportement, pour cela une maturation est nécessaire.

La prédisposition est une consigne au niveau des gènes, qui signale ce qu'on doit acquérir à un certain moment du développement, pour achever un comportement. Ces stratégies de comportement sont limitées par l'environnement de l'animal.

PERFORMANCE = INNE + ACQUIS.


Moyenne des performances pour l'espèce;

Moyenne des performances pour la race;

Moyenne des performances pour le père;

Moyenne des performances pour la mère.


Influence de la mère jusqu'au sevrage.

Influence des chiens adultes présents dans l'élevage.

Influence du milieu depuis la naissance (aire d'éveil).

Influence du groupe humain (éleveur) F Méthode Naturelle.

Influence du maître et du groupe familial.

Influence des méthodes employées (entraînements et apprentissages).

Influence du club (Structures) et compétences des éducateurs.





La motivation

Etapes successives:
1)         Accumulation endogène progressive d'un potentiel d'énergie (Excitation qui prépare à l'action).
2)         Exécution du comportement (perte de cette énergie).
3)         Etat d'épuisement de la motivation (fin du comportement).

-           Il n'y a pas d'action sans motivation. S'il n'y a pas de réponse à un signal, c'est qu'il n'y a pas de motivation.
-           Le sujet dépend de l'état de certains de ses mécanismes nerveux qui médiatisent les effets. Les hormones ont également un rôle.

L'expérience influence également le sujet (acquis)

A-     Il y a des facteurs de motivation internes :
Facteurs liés à l'homéostasie de l'organisme.
Hormones-modification de la composition chimique du sang
Le sang
Ex: la variation de la pression osmotique de 1% dans le sang engendre la libération d'une hormone qui active le niveau de vigilance et de  recherche. S'ajoute alors le stimulus visuel ou auditif. Lors de l'abreuvement, il y a disparition de l'état d'alerte dans les cellules et le retour au calme du sujet.

Le chien malade sait quelle eau choisir. En cas d'insuffisance des surrénales, il y a perte de sodium. Le sujet apprend très vite à choisir l'eau salée plutôt que l'eau pure. (Richter).

 B-       Des facteurs de motivation externes : (on ne peut déterminer une base  physiologique spécifique ni mettre en évidence des caractères acquis).
Selon le message transmis par les organes des sens, tel signal entraîne tel comportement.
 
 C-       Des facteurs de motivation acquis ou secondaires :
Facteurs qui ne peuvent  s'expliquer par une motivation primaire  .

 D-       Le Processus intermédiaire d'expérience apparaît chez les sujets d'un certain âge en général et peut remplacer les facteurs de motivation interne et externe.

.La loi de la préférence

-           Si on offre différents stimuli, on observe dans quelle proportion le stimulus est choisi par rapport aux autres. Cela permet de connaître la force relative des motivations.
-           On évite les interférences en adaptant ses techniques d'éducation aux  programmes comportementaux qui existent chez cet animal en particulier.
-           Plus l'objet à valence positive est proche, plus la tendance est forte.
-           On peut jouer sur la force de la motivation en faisant une période de privation avant les essais ou en augmentant la force de la récompense.
-           Le principe de plaisir l'emporte sur le principe de réalité.
Ex: pour certains chiens la motivation sera la nourriture (avec une préférence marquée pour telle ou telle friandise), pour d'autres ce sera l'objet de jeu.
Si la motivation est assez forte, il surmontera son appréhension dans un milieu inconnu ou hostile pour accomplir les exercices demandés.

Renforcement primaire et renforcement secondaire

1) Les Renforcements primaires dits de premier ordre
Ils sont liés à un besoin vital de l'individu et bénéficie de toute la puissance de l'instinct. Ainsi, la nourriture qui est à la base de tous les apprentissages rapides qui demandent une grande précision dans l'exécution (un des instincts les plus forts), la chaleur, le bénéfice social, la suppression de la douleur, le plaisir, les comportements de maintenance (toilettage).
En Méthode Naturelle les principales motivations sont les friandises ou le jouet!

2) Les Renforcements secondaires dits du second ordre
Par association avec les renforcements primaires. Le maître dispensateur de plaisir et de nourriture devient un renforcement secondaire, surtout si le chien est placé à l'écart (chenil) lorsqu'il ne travaille pas (manque de stimulations).
En situation de coopération "Maître-chien" pour la compétition, à l'entraînement, il doit y avoir renforcement permanent axé sur la facilitation sociale (s'occuper de lui c'est lui donner un statut plus valorisant).


. Les lois du conditionnement opérant

-Loi de l'effet
Si lorsqu'un comportement apparaît dans une situation donnée, il  est récompensé (impression de plaisir, de bien-être), ce  comportement aura une probabilité accrue de réapparaître, si la même situation se présente.
            Inversement, si un comportement qui apparaît dans une situation  donnée produit de l’insatisfaction (désagrément), ce comportement aura une probabilité d'apparition plus faible dans la même situation.
L'animal est entraîné à accomplir une tâche pour obtenir une récompense ou pour éviter une punition.

- Loi du seuil
Une excitation ne provoque une réaction constatable que si elle est utilisée à un taux minimum qui varie selon les sujets (seuil minimum).

- Loi de répétition
Des excitations insuffisantes isolément peuvent, si on les répète, devenir efficaces par accumulation.
Plus l'apprentissage est répété favorablement, plus vite il se fixe.

- Lois de T Brown sur les associations

1) Loi de Fréquence :           Plus une association est répétée, plus elle a de chances de revenir à la conscience (habitude).

2) Loi de vivacité:     Parmi les états évoqués par un état donné, c'est celui dont l'impression a été la plus vive qui tend à réapparaître de préférence (préparer des signaux qui sortent de l'ordinaire pour motiver).

3) Loi des associations antagonistes:
Une association a d'autant plus de chances de s'éveiller qu'il y a moins d'associations dont fait partie le même état, pour entrer en concurrence avec elle (différencier les exercices pour éviter les interférences).

Loi de contiguïté
La récompense doit arriver au moment même où le comportement recherché apparaît (pour le assis, la récompense est donnée qu’au moment où les fesses touchent le sol). Le chien apprend à anticiper et va avoir une réponse conditionnelle si les stimuli sont proches dans le temps (0,1 seconde).

Loi d'extinction
Si le comportement n'est plus récompensé, il va avoir tendance à disparaître. Si la réponse donnée par le sujet est correcte et qu’on ne renforce plus le comportement disparaît.

Suivre la progression recommandée en apprentissage :

1) Récompense systématique
2) Récompense intermittente
3) Récompense aléatoire

Plus la récompense est forte, plus vite le comportement recherché est conditionné et plus longtemps il se maintiendra.
On peut varier la force de la motivation en jouant sur une période de privation avant l'essai.
Plus l'apprentissage est répété favorablement, plus vite il se fixe.


- La Méthode Naturelle en éducation canine est basée en grande  partie sur le conditionnement opérant mais avec une démarche  éthologique (liée aux pulsions et aux comportements naturels).

Un comportement opérant est modifié par ses conséquences, il est volontaire. C'est l'environnement qui va modeler les comportements.
En apprentissage, on sélectionne les comportements désirés et on les récompense (renforcement) pour les fixer. On peut s'arranger pour faire apparaître les comportements recherchés.

Les grands principes de l'apprentissage avec participation du sujet volontaire

- Principe de progressivité (ne pas brûler les étapes)
- Principe de continuité (entraînement suivi)
- Principe de répétition (répéter jusqu'au comportement parfait)
- Principe de diversité (ne pas en faire un automate, varier les situations)
- Principe d'individualisation (chaque individu est unique. Il n'y a pas qu'une manière d’appliquer la méthode)

Quels jeux pratiquer?

- Jeux physiques
- Jeux de réflexion
- Jeux d’équilibre
- Jeux de stimulation
- Jeux olfactifs
- Jeux visuels
- Jeux auditifs
- Jeux d’imitation
- Jeux collectifs
- Jeux éducatifs
- Jeux d’adresse
- Jeux de compétition
 

Mauvais traitement à un animal :

Il n'est pas question de tomber dans la sensibilité ou la mièvrerie, il s'agit simplement du respect essentiel et minimum de notre compagnon.

Grâce à l'éthologie nous avons mis en évidence l'intelligence et la sensibilité animale, nous avons appris à communiquer avec une autre espèce, mieux encore nous savons utiliser son pouvoir naturel pour apporter des bienfaits aux humains qui souffrent.

Il faut s'entendre sur la notion de "bien-être" de l'animal, celle-ci n'est pas la même pour tout le monde...

On peut faire souffrir dans le corps en mettant un collier étrangleur, un collier à pointes ou un collier électrique, en donnant un coup de pied, en pendant, etc.

On peut faire souffrir dans la tête en gâtant outrageusement, en prenant pour un substitut d'enfant, en ne fixant aucunes règles jusqu'à l'apparition de troubles qui relèvent de la psychiatrie.

Trop d'affection nuit, cela devient malsain, un chien doit rester un chien pour être vraiment heureux!

Pour comprendre une autre espèce il faut commencer par respecter son identité et ses besoins fondamentaux, pour cela il faut dépasser le processus mental conventionnel et parvenir à appréhender les choses comme elle...

Comment faire travailler un groupe par la Méthode Naturelle ?

Toujours avoir en tête les objectifs à atteindre : Vitesse, joie au travail, précision pour le chien et, plaisir et complicité pour le maître.
On va poursuivre ce qui a été commencé à l’école du chiot en ce qui concerne la sociabilité entre chiens et avec les humains, la résistance au stress, l’obéissance en toutes circonstances.

Chaque exercice est travaillé avec des variantes à l'infini, on ne l'aborde jamais de la même manière, et surtout pas selon les règles de concours comme le font la plupart des maitres.

Par exemple, le saut avec rapport d'objet se fait rarement par dessus une haie, on change à chaque fois: par dessus un tunnel d'Agility, un banc, une ficelle avec un tissu, etc.
Le rappel en étant couché, en courant, debout sur une chaise, en vélo, recouvert d'un drap, etc.
Les positions à distance, le chien étant sur une table, sur une meule de foin, dans une brouette qui avance, dans une piscine pour enfant remplie d'eau ou de bouteilles en plastique vides, etc.

Séance pour adulte

On alterne les exercices rapides avec des exercices en concentration sur le maître.

1)      Un tour du terrain de manière décontractée en laisse souple.

2)      Un rappel rapide. Le moniteur tient le chien, le maître court et rappelle, le chien est lâché avant que le maître soit arrêté. Le second chien est tenu, le maître court, le maître rappelle, etc. On voit des chiens et des maîtres partir dans tous les sens et on a l’impression d’une pagaille, pourtant tout est fait pour mobiliser le chien sur son maître en lui faisant ignorer les autres.

3)     
 A noter que les maîtres et leurs chiens se placent derrière le moniteur car cela doit aller très vite. Tout autour du terrain on obtient la récupération correcte de chaque chien qui ne doit pas s’occuper des autres : Remise au pied par la motivation dans la main et enchaînement par une marche au pied. On voit donc des chiens dispersés avec leurs maîtres qui avancent dans tous les sens.

4)      Chaque maître capte l’attention de son chien devant lui et recule rapidement avec des haltes où il demande les positions assis-couché-debout-rampé.

5)      On reprend un rappel comme précédemment, avec tous les chiens, mais cette fois l’arrivée se fait avec le maître couché.

6)      Marche au pied avec des arrêts, à chaque assis le maître met un genou à terre, à chaque couché le maître se couche.

7)      Rappel avec chaque chien, le maître se place avec une couverture ou toile sur la tête, à l’arrivée du chien, il enchaîne sur une marche au pied rapide.

8)      Chaque maître est à genoux et demande les positions assis-couché-debout.

9)     
Rappel avec chaque chien, le maître est assis sur une chaise, à l’arrivée il demande les positions devant lui, puis il fait passer son chien derrière lui jusqu’à ce qu’il soit de l’autre côté et demande à nouveau les positions.

10) 
 Rapport d’objet dans le couloir clôturé.

11)   Rappel, le maître ayant un bandeau sur les yeux ce qui l’empêche de voir. Dés qu’il sent son chien sous contrôle au pied, il part pour une marche au pied avec des changements de direction, des arrêts où le chien doit adopter les positions (le fait d’avoir les yeux bandés, oblige le maître à se situer dans l’espace lors des déplacements et à évaluer la position de son chien).

12)  Rapport d’objet, celui-ci (le jouet) étant placé sur une chaise.

13) 
 Rappel, les maîtres sont assis sur deux chaises mises dos à dos. Les deux chiens arrivent en même temps devant leur maître respectif qui va leur demander les positions assis-couché-debout. Ensuite, chaque maître fait passer son chien avec la main droite à son voisin, grâce au transfert de motivation, pendant que le vis à vis passe, lui, son propre chien avec la main gauche selon le même principe. Il ne reste plus à chacun qu’à récupérer son chien.

14)  Rapport d’objet, en prenant soin de placer celui-ci sous une petite caisse en carton ou sous un pot de fleur en plastique, de plus, afin d’obtenir une recherche, on place à côté d’autre caisses ou pots.

15)  Etc.

Pour un club, il est conseillé également le DVD«  le parcours canin Méthode Naturelle Joseph ORTEGA ». Le jeu, l’éducation, le contrôle du maître, la complicité, la résistance au stress, la sociabilité aux gens et aux chiens…



 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.