Accueil   Présentation   L'auteur   Photos/Vidéos   Livre d'or   FAQ   Nous contacter  
 

   Votre panier
  Actuellement 0 Produit(s)
  Les articles
  Articles Divers
  Ethologue - Ethologie - Loup
  l'école du chiot
  Flair pistage et détection
  dessin et texte humoristique
  La méthode naturelle
  Le chien visiteur
  Les idées recues sur le chien
  Les troubles du comportement
  Mauvais traitement envers un animal
  l'obérythmée
  Races canines
  Témoignage
   Rechercher un article
 
  Actualités
  Les stages
  Notre élevage
  Boutique en ligne
  CD
  Livres
  Polos
  Stages
  Articles
  Compte client
    Page Facebook






Les articles : La méthode naturelle
COMMENT OBTENIR UN BON RAPPEL EN OBEISSANCE? 04/06/2011 [Lu 2088 fois]
Exécution idéale : le chien doit rester calme, immobile, attentif. Il doit rester sur place, soit parce que le maître le positionne avant de s’éloigner et de le rappeler, soit à la suite du blocage couché qui suit le En-avant, soit pour un rappel interrompu où il doit exécuter            sur le parcours les positons demandées. Avant le rappel il ne doit pas bouger, regarder autour de lui, aboyer, son regard doit rester fixé sur son maître le corps en sphinx pour pouvoir démarrer rapidement.

Dès qu’il entend le signal de rappel, il doit partir au pas de course (comme s’il poursuivait un chat !), en ligne droite.

A l’arrivée sur le maître, il doit maintenir sa vitesse et se positionner Assis au dernier moment, sans être trop loin ni toucher le corps du maître, le museau doit être à quelques centimètres et la tête levée vers le visage de son maître, attendant l’ordre de venir au pied s’il s’assoit devant ou de fin d’exercice s’il revient au pied directement .


Comment lui apprendre ?
Durée d’apprentissage : 3 semaines environ

1ère phase :

La vitesse et la précision

La vitesse va s’obtenir grâce à une forte motivation. Ce que le maître a dans la main a une plus grande valeur que tout ce qui l’entoure (autres chiens, odeurs, bruits, personnes, etc.) Au début on utilise des renforcements de type primaire (liés à la survie) comme la friandise, c’est ce qui marche le mieux chez le chiot, vers 6 mois à un an si c’est possible on utilise la balle ou le jouet (la proie). Quelqu’un tient le chien, on court et on présente le jouet (KONG) ou la balle au bout d’une ficelle.

Lorsque le chien arrive sur le maître au rappel, on jette le jouet sur le côté dans un premier temps.

Ensuite on maintiendra le jouet devant soi et lorsque le chien arrive on le jette entre les jambes écartées.
Puis on place le jouet devant, à l’arrivée du chien on recule brusquement et on demande le Assis en soulevant le jouet qu’on jette aussitôt.

Le jouet va devenir de plus en plus immobile et collé contre le ventre du maître, dès le Assis on le jette.

2ème phase :
Le contrôle du chien et la remise au pied.

Le jouet est maintenant tenu plaqué contre le cou du maître. Le chien arrive vite et s’assoit très près, on compte jusqu’à cinq et on demande la remise au pied avec un geste de la main gauche qui tient le jouet si on veut un retour au pied sur le côté, si on désire qu’il fasse le tour du maître pour revenir au pied c’est la main droite qui tient le jouet qui l’entraîne à droite du maître et c’est de la main gauche qu’il récupère son objet dans son dos pour entraîner son chien au pied. Dès que le chien est au pied, on lance l’objet.

3ème phase :
La finition

Au rappel, le maître est immobile comme en concours, les bras le long du corps pour préparer le conditionnement de la compétition, par contre la balle est placée sous son menton.

Au retour du chien, on décompose en comptant jusqu’à 10 avant de la laisser tomber de manière aléatoire, soit lorsque le chien est assis devant, soit lorsqu’il revient au pied (après avoir compté jusqu’à 10 également).

Ainsi on obtient le retour rapide, la position d’attente correcte avec en prime le chien qui lève la tête vers son maître.

Pour le chien qui n’est pas motivé par le jouet, on exécutera la même progression avec une friandise, la finition s’obtenant en fin de conditionnement avec la récompense dans la bouche qu’on peut lui cracher lorsqu’on le désire.

4ème phase :
De temps en temps on pratique le blocage du chien en positon d’attente couché avant le rappel au lieu de le faire tenir par une personne.

Les variantes de la Méthode Naturelle

Il est important pendant cette progression, de même que lorsque le chien a acquis l’exercice, de varier les modes d’approche de l’exercice afin d’éviter de voir s’installer la monotonie.

Pour conserver un intérêt toujours renouvelé, le rappel peut avoir lieu en toutes circonstances. Le maître étant assis, couché, recouvert d’un drap, sur une chaise, dans un plan d’eau, etc...





 
Accueil  |  Contacts  |  Liens  |  Conditions générales de vente
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publié
Ce site est destiné à l'amélioration de la relation Homme / Chien et cela dans le respect de l'animal.

Les illustrations, les logos, les documents et le titre du site: "L'Ecole du chiot et la Méthode Naturelle" sont soumis aux dispositions du code de la propriété intellectuelle (copyright). Toute personne s'inspirant, ou utilisant ces derniers, s'expose à des poursuites judiciaires et au versement de dommages et intérêts ainsi que de frais de dépens. les personnes ou Associations qui désirent reproduire un des texte contenu dans le site, doivent en faire la demande écrite à l'auteur et s'engager à mentionner le nom de l'auteur ainsi que le titre complet du site. Ceux qui possèdent un site qui reproduit un des textes peuvent demander à établir un lien avec ce site, celui-ci sera accordé après contrôle du Webmaster et de l'auteur.